Recherche

P-au-P, 24 janv. 2018 [AlterPresse] ---- Le sénateur de l’Ouest Antonio Chéramy invite ses collègues parlementaires à voter en faveur du rapport d’enquête de la Commission éthique et anti-corruption du sénat, sur le programme Pétro-caribe, à la séance fixée au mardi 30 janvier 2018.


Le sénateur Chéramy appelle tous ses collègues à se positionner sur ce dossier de manière à ce que la population puisse trouver justice contre celles et ceux qui ont gaspillé les fonds Petro-caribe.
Tout en réaffirmant sa détermination à poursuivre le combat contre les voleurs, il encourage les sénateurs à rendre service à la Nation et à eux-mêmes, en votant en faveur de ce rapport.
Le document épingle plus d’une quinzaine de personnalités - dont deux anciens Premiers ministres, Jean Max Bellerive (novembre 2009 - mai 2011) et Laurent Salvador Lamothe (mai 2012 - décembre 2014) - ainsi que d’anciens ministres, d’anciens directeurs généraux et des responsables de firmes de constructions, impliquées dans des appels d’offres suspects.
Une séance, organisée le 14 novembre 2017, sur ledit rapport, au sénat de la république, a été discontinuée, alors qu’une autre sera annulée le 30 novembre 2017.
Le Mouvement 22 janvier (M-22) a organisé une exposition de photos des personnalités ayant dilapidé les fonds Pétro-caribe, le vendredi 19 janvier 2018, au local de l’Institut supérieur d’études et de recherches en sciences sociales (Iserss) de l’Université d’Etat d’Haïti (Ueh).
Le M22 regroupe le Cercle d’études en littérature gramscienne (Sek Gramsci), l’Union nationale des normaliennes et normaliens haïtien (Unnoh), le Mouvement démocratique populaire (Modep) et le Mouvement de liberté et d’égalité des Haïtiens pour la fraternité (Moleghaf).