Recherche

Les Haïtiens n'auront désormais plus droit aux visas accordés aux travailleurs peu qualifiés, a annoncé ce mercredi l'administration Trump. L’initiative visait à employer des Haïtiens aux Etats-Unis après le séisme catastrophique en 2010. La nouvelle vient d’être rapportée par Reuters.

 

Concrètement, rapporte Reuters, l’administration Trump supprime Haïti de la liste des 80 pays dont les citoyens peuvent obtenir des visas H-2A et H-2B, les permettant de travailler de façon saisonnière dans l'agriculture et d'autres industries.

Le département de la Sécurité intérieure (DHS) fait cette annonce moins d'une semaine après que le président Donald Trump ait déclaré qu’Haïti, El Salvador et les pays africains seraient des "trous de merde".