Recherche

Port-au-Prince: 5 membres d'une même famille massacrés

(AHP) Il s'agit de membres de la famille de Réginald Antoine, coordonnateur adjoint de la plateforme des employés injustement révoqués de l'administration publique (PEVEP) à l'arrivée du régime intérimaire de Gerard Latortue en mars 2004.

 

Lire la suite...

Grève et tension sur la frontière haïtiano-dominicaine

Pendant toute la semaine écoulée, un mouvement de grève a paralysé complètement les activités à la frontière haitiano-dominicaine, notamment au niveau de Jimani-Malpasse, suite à l'assassinat d'un conducteur de camion dominicain.

Toutes les activités commerciales ont été bloquées au niveau de la frontière, suite à l'assassinat en Haïti d'un conducteur de camion "trailer" dominicain. La cargaison de ciment a été ensuite dévalisée.

Lire la suite...

La presse dominicaine fait état d'un climat d'incertitude en Haïti qui empêche toutes activités avec ce pays …

Il n'y a en ce moment en Haïti ni sécurité pleine ni garanties suffisantes pour que les transporteurs et commerçants dominicains, ou tout citoyen de ce pays qui veut visiter Haïti, puissent effectuer leurs opérations et activités dans cette nation sans s'exposer à des dangers graves, écrit (dimanche 11 mars) le Listin Diario.

Selon le quotidien dominicain, Haïti paraît plongé de nouveau dans une étape d'instabilité sociale et politique qui respire l'insécurité générale.

Lire la suite...

Les obstacles à l’investissement sont le foncier, l’insécurité et l’instabilité, dit le ministre du commerce Wilson Laleau

Le ministre du commerce et de l'industrie, Wilson Laleau, a indiqué lors de la première journée des Etats généraux de l'investissement en Haïti que les principaux obstacles à l'investissement sont notamment la question foncière, l'insécurité et l'instabilité.

M. Laleau, qui a déploré que les investissements dans le pays soient "dérisoires", a estimé qu'un « vrai leadership politique et une stratégie cohérente peuvent faciliter l'investissement en Haïti ».

Lire la suite...