Le président haïtien invité par son homologue français Emmanuel Macron pour assister à un sommet sur le climat le mardi 12 décembre 2017 Le président haïtien invité par son homologue français Emmanuel Macron pour assister à un sommet sur le climat le mardi 12 décembre 2017  

ECONOMIE


Haïti importateur et exportateur de 'pèpè'


PORT-AU-PRINCE, 6 Décembre – Le New York Times publiait le 16 novembre dernier un reportage dont le titre pourrait se traduire comme suit : 'Un cargo doublement rembourré en partance pour Haïti.'
Ceci pour expliquer que lorsqu'un cargo laissant le port de New York pour Haïti paraît chargé à ras bord, ce n'est encore que la moitié du chargement, parce que, explique l'article : chaque véhicule à bord (voiture, mini bus, school bus ou autre), chaque réfrigérateur, tout ce qui est capable de contenir d'autres effets, est rempli aussi de tout ce qui est possible et même inimaginable dans un tel lieu.
Des matelas, des vêtements, des équipements (par exemple, ceux-ci provenant jusque d'une vieille cimenterie), des fours et réfrigérateurs datant de Mathusalem, des bicyclettes en veux-tu en voilà, des motos cent fois plus, des douzaines de voitures de modèles qu'on ne trouve plus sur le marché, et celles-ci à leur tour remplies de vêtements, draps, microwaves (fours à micro-ondes), pneus de rechange et pas tout à fait neufs, de packs de jus de fruits et ces jours-ci d'arbres de Noel (en plastic bien sûr).
Mais seuls les cargos pour Haïti qui sont admis à prendre la mer dans un tel état, parce que les Haïtiens sont arrivés à convaincre les autorités du port que tout ce bataclan est indispensable dans leur pays, surtout après le séisme qui a détruit la capitale haïtienne le 12 janvier 2010 faisant près de 300.000 morts.
Pour toute autre destination, ce genre de marchandises voyage dans des conteneurs conçus à cet effet et sécurisés.
Mais pour Haïti, ce sont les véhicules à bord, voitures, bus et autres qui jouent le rôle de conteneur.
Ce qui facilite l'envoi sans contrôle de toutes sortes de 'junks' qui viennent atterrir dans les rues de la capitale haïtienne et des autres villes du pays, encombrant les trottoirs comme on sait.
'Les gens ici ont toujours expédié des choses dans les véhicules, mais depuis le tremblement de terre, c'est beaucoup plus' explique E. Z. Vallon, un employé haïtien au Red Hook Shipping, qui supervise les véhicules, majoritairement usagés, placés à bord, et qui sert aussi d'interprète pour ses patrons, ceux-ci paraissant ravis, les Haïtiens étant toujours prêts à payer le prix qu'il faut pour aider les parents et autres relations laissés en Haïti.
'La situation est vraiment mauvaise pour eux, et nous devons faire tout ce qui est possible pour les aider' dit un homme qui est venu envoyer toutes sortes de choses pour sa sœur Juliette, principalement des produits alimentaires et des vêtements.


...


Festival de jazz de Port-au-Prince (17 – 24 Ianvier 2015)
PORT-AU-PRINCE, 22 Janvier – Comment ne pas adresser un coup de chapeau au Festival de jazz de Port-au-Prince déjà à sa neuvième édition sans cesser de se renforcer d'année en année.
Si côté scène la qualité est encore au rendez-vous, côté public on constate un formidable élargissement de ce dernier vers le monde étudiant et chez les jeunes de la capitale en général.
Est-ce dans ce but que le festival a multiplié également ses séances de prestation populaire comme à Fokal (Ave Christophe, centre-ville de la capitale), la Place Boyer, à Pétionville, où l'admission est également gratuite.
Au point que plus d'une fois il arrive que le spectacle soit dans le public. Comme lors d'un moment de blackout (panne de courant) et que des dizaines de jeunes se mettent à chanter 'Banm ti black-out souple', à la grande joie des interprètes, la 'blueswoman' Bella Cat se mettant aussitôt au diapason.


Cette année on a une palette encore plus diverse que d'ordinaire. Une sorte de Jazz à la carte. Car il y en a qui restent attachés au 'sound' de notre continent américain puisque d'après le président Obama : 'Nous sommes tous américains'. Blues, R&B (rythm and blues), soul, big band, cool ou hard, mariés pour le meilleur aux influences caribéennes reggae, rap etc), eh bien ceux-là trouvent paradoxalement à se régaler chez nos propres compatriotes auxquels le Festival fait de plus en plus aussi appel, plusieurs vivant en diaspora, cette année spécialement Etienne Charles, trompettiste, le saxo Jowee Omicil en tandem avec le Tabou Combo, le Vodou Jazz de Turgot Theodat et à la Boukman Eksperyans, le jazz funk de Chardavoine, guitariste haïtien de New York et celui qui se déclare 'unclazzified' Gérald Kébreau ; d'autres cependant ont développé un goût particulier pour le jazz sud-américain, non le jazz latin mais bien au-delà une musique constamment en quête de sonorités spéciales qui font remonter aux origines du sous-continent et de ses diverses cultures, des autochtones aux difficultés d'aujourd'hui dans les mégapoles de Mexico et de Rio, avec le touch chilien 'music unlimited' qui fait la jonction avec le jazz européen en constante exploration pour les amateurs du son pur, cette année le Festival étrenne l'arrivée pour la première fois dans ses murs de la Grande Bretagne, tandis que les afficionados se pâment pour la ligne mélodique dont ne se dépare jamais le jazz à la française même le plus audacieux, Michel Legrand oblige.
Difficile donc de ne pas revenir au jeune public haïtien qui afflue de plus en plus aux séances populaires, malgré la menace de pluie, malgré les difficultés de toutes sortes qui nous assaillent de toutes parts. Aussi ce moment est unique. Nous avons suivi de près ce public composé d'autant de filles et de garçons. Il y a 4 ans ils auraient tourné le dos à cette musique. Aujourd'hui par un art consommé dans le choix des artistes, une balance étudiée entre musiciens haïtiens et ceux d'ailleurs, ainsi que le choix des sites du festival, on est arrivé à faire ce jeune public se faire sien le Festival international de jazz de Port-au-Prince dont c'est déjà la 9e édition cette année.
Qu'est-ce qu'ils aiment surtout ? On est jeune donc tout ce qui vous fait bouger. Le jazz haïtien, très spectaculaire, et même exhibitionniste.
Des corps possédés par le rythme ; seulement que si dans le rara c'est le bas du dos, ici ce sont les épaules qui ne restent pas en place.
Ensuite les chanteuses ont la vedette. On aime que le rythme s'accompagne d'une voix. Et quand celle-ci coule de source comme une Ranee Lee, Bella Cat, toutes deux du Canada mais cette dernière comme une véritable native de Nashville, Tennessee ... et la toute nouvelle Maya Azucena, originaire de Brooklyn mais une âme mondialiste, qui semble s'être sentie tout de suite proche de ce jeune public. Et celui-ci le lui rend bien.
Bravo pour les organisateurs. Bravo pour les sponsors et tous ceux, pays et institutions, qui aident à maintenir ce qui est devenu le plus prometteur événement culturel d'Haïti. Parce que le plus sûr de nourrir la culture locale et dans une direction qui lui permette de se révéler toujours davantage tout en s'ouvrant aux influences les plus positives d'ailleurs.

Marcus - Mélodie 103.3 FM, Port-au-Prince

Les Toutes Dernières

13 décembre 2017 03H41
Funérailles officielle pour Manno Charlemagne lit-n dans Rezo Nòdwest
12 décembre 2017 Rezo Nodwes Mardi 12 décembre 2017 ((rezonodwes…
12 décembre 2017 00H56
Les présidents Emmanuel Macron et Jovenel Moïse se rencontrent
Déclaration conjointe de Jovenel Moise et d'Emmanuel Macron       En matière d’éducation, le plan d’action établi en 2015 par [le ministère de l'éducation haïtien de l'époque, ndlr]  sera intégralement exécuté avec 50 millions d’euros annoncés…
11 décembre 2017 23H08
Le gouvernement américain fait don de casernes de pompiers aux autorités haïtiennes
 Port…
11 décembre 2017 02H42
AU REVOIR MANNO !
    Manno Charlemagne était un chanteur folklorique haïtien, écrivain et compositeur, né en 1948, dans la ville de Carrefour, une banlieue grandissante à Port…
11 décembre 2017 01H36
Voyage en Belgique
SEJOUR EN BELGIQUE    mercredi 13 décembre, le Président se rendra en Belgique où l’attend un agenda bien rempli…
11 décembre 2017 01H35
Le Voyage du Président jovenel Moïse en France
Le Président de la République en voyage officiel en Europe
11 décembre 2017 01H33
Le Président Jovenel Moïse est bloqué à l'aéroport de Londres. pr´
Bloqué à Londres, Jovenel Moïse n’a pas pu rencontrer la communauté haïtienne à Paris   Les aléas climatiques empêchent à Jovenel Moïse d’arriver à Paris…
7 décembre 2017 02H18
LA GRANDE MANIFESTATION DU 5 DECEMBRE
Haïti…

Nouvelles En Bref

  • Le président en Belgique
  • Cartes de crédit
  • Criminalité
  • Marche contre la corruption
  • VILLAGE ALTERNATIBA HAÏTI 2017
  • 29 novembre 1987
  • Investissement de 82 millions
  • Religion et PolItique
  • Moreau/Camp-Perrin
  • Agriculture
  • Déficience intellectuelle
  • Repaire d’un gang
  • TELEPHONIE
  • Hadom

Le président de la République Jovenel Moise se trouve en tournée officielle en Europe bientôt. S'il doit s'entretenir avec son homologue français Emmanuel Macron, il ne manquera pas d'effectuer un passage en Belgique où, le 14 décembre, il devrait s'entretenir avec le Roi et la Reine de Belgique. Article Complet

Port-au-Prince, le 7 décembre 2017 - (AHP) -Le gouverneur de la Banque de la République d'Haïti, Jean Baden Dubois, a fait le point le jeudi 7 décembre sur la nouvelle décision qui consiste à exiger que toutes les transactions effectuées à partir de cartes de crédit émises en Haïti,

Article Complet

Port-au-Prince, le 7 décembre 2017 - (AHP) - Le chef du Parquet de Port-au-Prince, Clamé Ocname Daméus et le chef de la police de Pétion-Ville, Jean-Gospel Monélus ont rendu visite le jeudi 7 décembre à Alain Pierre Bazile et son épouse, agressés la veille par des bandits armés alors qu'ils

Article Complet

Port-au-Prince, le 6 décembre 2017 - (AHP) - Des milliers de personnes ont participé, le mardi 5 décembre, dans les rues de la capitale à une importante marche pacifique pour dénoncer la corruption et l'impunité qui gangrènent, disent-ils, l'administration publique. Article Complet

Cité Soleil, le 10 décembre 2017 – (AHP) - Le parc athlétique d'Haïti a accueilli les 8 et 9 décembre, la 3e édition de « Village Alternatiba », une initiative du collectif Alternatiba et du groupe d'Action francophone pour l'environnement (GAFE) qui avaient choisi cette année, la gestion et la valorisation des

Article Complet

Note Officielle - Port-au-Prince, le mercredi 29 novembre 2017. Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse, accompagné du Premier ministre, Jack Guy Lafontant, a déposé, ce mercredi 29 novembre à l'Ecole nationale Argentine Bellegarde, une gerbe de fleurs au pied du mémorial dédié aux personnes tuées

Article Complet

Suite à une visite officielle (lundi 27 novembre) à Caracas (Venezuela) le président haïtien Jovenel Moïse a annoncé un investissement de 82 millions de dollars américains dans les secteurs agriculture, énergie et route. Cette somme sera tirée, dit-il, d'un fonds de 97 millions de dollars déjà disponible à

Article Complet

Les évêques, réunis en Assemblée Plénière Ordinaire au siège de la CEH à Lilavois, du 27 Novembre au 1er Décembre 2017, ont pris la décision d'interdire l'utilisation partisane de l'enceinte religieuse. Article Complet

Port-au-Prince, le vendredi 1er décembre 2017.- Le chef de l'Etat était accompagné du chef de la délégation de l'Union européenne en Haïti, Vincent Degert, et de plusieurs membres du cabinet ministériel. Article Complet

Cayes, 29 nov. 2017 [AlterPresse] --- Onze projets agricoles de stockage, de transformation et de commercialisation du maïs, du manioc, de l'arachide et du riz, portés par des Organisations de producteurs ruraux (Opr) du Sud viennent de recevoir un financement dans le cadre du Projet de Renforcement des Services

Article Complet

P-au-P, 28 nov. 2017 [AlterPresse] --- Des activités autour de la déficience intellectuelle se déroulent, du lundi 27 au mardi 12 décembre 2017, dans les 10 départements géographiques d'Haïti, en vue de sensibiliser la population sur les droits des personnes handicapées. Article Complet

Pétion-Ville, le 27 novembre 2017 - (AHP) - Les forces de l'ordre ont appréhendé le lundi (27 novembre), le présumé chef de gang, Georges William Mc Nally. C'est la police de Pétion-Ville qui a procédé à son interpellation à Pèlerin 5, moins de 24 heures après l'arrestation de son épouse

Article Complet

Les nombreuses plaintes dirigées contre les fournisseurs d'internet et de téléphonie ont finalement réussi à susciter la réaction d'au moins une des compagnies concernées. Article Complet

Le journal Haïti en Marche signale toute une série de bâtiments inachevés ou mal construits, tels que Le Triomphe (dont Hadom dit n'avoir pas touché la totalité du contrat ...).
Et pour cause.

Article Complet