Rencontre à Miami du président haïtien Jovenel Moïse et du vice-président américain Mike Pence Rencontre à Miami du président haïtien Jovenel Moïse et du vice-président américain Mike Pence  

ECONOMIE-POLITIQUE


Un budget plus rectificatif que nature


PORT-AU-PRINCE, 14 Juin – On dirait qu'il a fallu se rendre à l'évidence pour que nos élus commencent à réaliser ce que c'est que le budget rectificatif.
A les entendre en parler, disserter longuement, il y a encore quelques semaines, c'est comme si le pays allait découvrir soudain une importante mine d'or ou un gisement de pétrole dans notre sous-sol.
Le président Jovenel Moïse, jamais à court d'une promesse, concluait toujours en promettant immanquablement d'inclure tel nouveau dossier en question ... dans le budget rectificatif.
Les députés de la 50e législature ne le lui cèdent en rien.
Le budget rectificatif c'est une panacée pour faire disparaitre en un clin d'œil tous les problèmes du pays.
Mais la réalité est toute autre.
Le gouvernement a déposé son projet au parlement. C'est au contraire une invitation au pays à se serrer davantage encore la ceinture.
En effet de 122 milliards de gourdes l'année dernière, le budget est réduit à 118 milliards.
Autrement dit beaucoup de ressources sur lesquelles pouvait compter le président Jovenel Moïse et son équipe, ne sont pas au rendez-vous.
A commencer par l'assistance internationale. Le président américain Donald Trump a coupé de près du quart le budget de l'aide américaine.
C'est un coup mortel pour un pays dont le budget de fonctionnement reposait il n'y a pas si longtemps à 80 pour cent sur l'assistance externe.
Par exemple, les députés et les maires digèrent mal que l'apport de l'Etat aux municipalités soit réduit de 70% par rapport à l'année précédente. Passant donc de 10 millions (de gourdes) à quelque 3 millions.
Alors que le projet de budget se trouve en discussion à la chambre basse (les deux chambres votent séparément le budget), ce n'est que protestations.


Faire rêver l'électorat ...
Alors que les fonds sont largement insuffisants, on ne fait que rajouter sur leurs affectations. C'est que chaque élu, du président de la république au dernier des Asec-Casec (élus de sections communales), l'a été sur la base des promesses les plus mirobolantes agitées aux oreilles de la population.
Normal. La réalité est si brutale que la seule politique qui reste c'est celle de faire rêver l'électorat. Le bon peuple. Peuple-enfant !...


Festival de jazz de Port-au-Prince (17 – 24 Ianvier 2015)
PORT-AU-PRINCE, 22 Janvier – Comment ne pas adresser un coup de chapeau au Festival de jazz de Port-au-Prince déjà à sa neuvième édition sans cesser de se renforcer d'année en année.
Si côté scène la qualité est encore au rendez-vous, côté public on constate un formidable élargissement de ce dernier vers le monde étudiant et chez les jeunes de la capitale en général.
Est-ce dans ce but que le festival a multiplié également ses séances de prestation populaire comme à Fokal (Ave Christophe, centre-ville de la capitale), la Place Boyer, à Pétionville, où l'admission est également gratuite.
Au point que plus d'une fois il arrive que le spectacle soit dans le public. Comme lors d'un moment de blackout (panne de courant) et que des dizaines de jeunes se mettent à chanter 'Banm ti black-out souple', à la grande joie des interprètes, la 'blueswoman' Bella Cat se mettant aussitôt au diapason.


Cette année on a une palette encore plus diverse que d'ordinaire. Une sorte de Jazz à la carte. Car il y en a qui restent attachés au 'sound' de notre continent américain puisque d'après le président Obama : 'Nous sommes tous américains'. Blues, R&B (rythm and blues), soul, big band, cool ou hard, mariés pour le meilleur aux influences caribéennes reggae, rap etc), eh bien ceux-là trouvent paradoxalement à se régaler chez nos propres compatriotes auxquels le Festival fait de plus en plus aussi appel, plusieurs vivant en diaspora, cette année spécialement Etienne Charles, trompettiste, le saxo Jowee Omicil en tandem avec le Tabou Combo, le Vodou Jazz de Turgot Theodat et à la Boukman Eksperyans, le jazz funk de Chardavoine, guitariste haïtien de New York et celui qui se déclare 'unclazzified' Gérald Kébreau ; d'autres cependant ont développé un goût particulier pour le jazz sud-américain, non le jazz latin mais bien au-delà une musique constamment en quête de sonorités spéciales qui font remonter aux origines du sous-continent et de ses diverses cultures, des autochtones aux difficultés d'aujourd'hui dans les mégapoles de Mexico et de Rio, avec le touch chilien 'music unlimited' qui fait la jonction avec le jazz européen en constante exploration pour les amateurs du son pur, cette année le Festival étrenne l'arrivée pour la première fois dans ses murs de la Grande Bretagne, tandis que les afficionados se pâment pour la ligne mélodique dont ne se dépare jamais le jazz à la française même le plus audacieux, Michel Legrand oblige.
Difficile donc de ne pas revenir au jeune public haïtien qui afflue de plus en plus aux séances populaires, malgré la menace de pluie, malgré les difficultés de toutes sortes qui nous assaillent de toutes parts. Aussi ce moment est unique. Nous avons suivi de près ce public composé d'autant de filles et de garçons. Il y a 4 ans ils auraient tourné le dos à cette musique. Aujourd'hui par un art consommé dans le choix des artistes, une balance étudiée entre musiciens haïtiens et ceux d'ailleurs, ainsi que le choix des sites du festival, on est arrivé à faire ce jeune public se faire sien le Festival international de jazz de Port-au-Prince dont c'est déjà la 9e édition cette année.
Qu'est-ce qu'ils aiment surtout ? On est jeune donc tout ce qui vous fait bouger. Le jazz haïtien, très spectaculaire, et même exhibitionniste.
Des corps possédés par le rythme ; seulement que si dans le rara c'est le bas du dos, ici ce sont les épaules qui ne restent pas en place.
Ensuite les chanteuses ont la vedette. On aime que le rythme s'accompagne d'une voix. Et quand celle-ci coule de source comme une Ranee Lee, Bella Cat, toutes deux du Canada mais cette dernière comme une véritable native de Nashville, Tennessee ... et la toute nouvelle Maya Azucena, originaire de Brooklyn mais une âme mondialiste, qui semble s'être sentie tout de suite proche de ce jeune public. Et celui-ci le lui rend bien.
Bravo pour les organisateurs. Bravo pour les sponsors et tous ceux, pays et institutions, qui aident à maintenir ce qui est devenu le plus prometteur événement culturel d'Haïti. Parce que le plus sûr de nourrir la culture locale et dans une direction qui lui permette de se révéler toujours davantage tout en s'ouvrant aux influences les plus positives d'ailleurs.

Marcus - Mélodie 103.3 FM, Port-au-Prince

Les Toutes Dernières

27 juin 2017 20H00
LA CONERENCE NATIONALE SUR LE TPS
  Une Conférence Nationale sur le TPS a eu lieu la semaine dernière, en fin de semaine à Washington…
27 juin 2017 14H00
Le Ministère du Tourisme présente ses grandes orientations
    Le Directeur Général du Ministère du Tourisme et de l'Industrie Créative, Andy DUROSIER, a présenté à la presse le lundi 26 juin 2017, les grandes orientations du Ministère du Tourisme et les mesures concernant la sécurité touristique de concert avec la Politour…
27 juin 2017 13H59
JOWEE OMICIL AU FESTIVAL DE JAZZ DE L'ASTRAL
 

23 juin 2017 23H51
Encore une étudiante haïtienne assassinée en république Dominicaine
GARR (Groupe d'Appui aux Rapatriés et Refugiés)        vendredi, 2RD 22 juin 2017 21…
22 juin 2017 12H25
9 ANS DE PRISON POUR GUY PHILIPPE
Mercredi, la juge de district américaine Cecilia M…
21 juin 2017 03H56
LU dans Le Nouvelliste: La Banque Mondiale vient d'approuver 3 dons pour Haïti
Haïti…
21 juin 2017 03H11
Don d'ouvrage pour la Direction Nationale du Livre 

17 juin 2017 15H27
Le Président Jovenel Moïse au Little Haiti Cultural Center
Nouvel article sur Rezo Nòdwès https…

Nouvelles En Bref

  • Seismes
  • Minustah
  • Contrôle des étrangers
  • INSECURITE
  • Rencontre Jovenel Moïse - Mike Pence
  • CARICOM
  • Haiti - France
  • Crise à l’ENARTS
  • LGBTI
  • Biodiversité
  • Coopération haïtiano-espagnole
  • Albinisme
  • Foire artistique
  • Accident
  • Sommet des affaires

18 juin 2017 cba
En plusieurs point distincts d'une partie de l'île, la terre a tremblé samedi et dimanche Article Complet

Toutes les opérations des troupes militaires de la MINUSTAH (mission des casques bleus onusiens) prennent désormais fin dans les départements du Nord, du Nord-Est, du Nord-Ouest et de l'Artibonite. Article Complet

Il est fait obligation aux « managers d'hôtels, d'hôpitaux, d'orphelinats, de discothèques et de maisons privées » dans le Nord du pays, de déclarer la présence ou la fréquentation des étrangers dans leur espace, ce au service de l'Immigration et de l'Emigration qui, au Cap-Haïtien, est situé à la rue

Article Complet

Durant le weekend, l'Inspecteur divisionnaire Jean Mary Rochenel, porte-parole de la Police Nationale d'Haïti (PNH), a présenté à la presse Witzer Estimable alias « Lodè », un dangereux criminel activement recherché et arrêté lors d'une opération policière à Bon Repos. Article Complet

Le président de la République, Jovenel Moïse, accompagné du Ministre des Affaires Etrangères, M. Antonio Rodrigue, de son Chef de Cabinet, M. Wilson Laleau et de l'Ambassadeur d'Haïti à Washington, M. Paul Altidor, a rencontré, jeudi (15 juin), au campus de l'Université Internationale de la Floride (FIU), le

Article Complet

Port-au-Prince, Mardi 13 Juin 2017.-Le président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse, a reçu, ce Mardi 13 Juin, au Palais national, le Secrétaire général de la CARICOM, l'Ambassadeur Irwin Laroque, pour discuter, entre autres, de la Présidence haïtienne de la Communauté, à partir du 1er janvier

Article Complet

L'Ambassade de France en Haïti s'associe cette semaine à deux évènements visant à donner une nouvelle impulsion aux relations économiques et commerciales entre nos deux pays : une importante mission d'entreprises françaises à Port-au-Prince (22-25 juin) ainsi qu'une Foire commerciale franco-haïtienne (24-25 juin).

Article Complet

La crise qui sévit à l'Ecole Nationale des Arts (ENARTS) depuis plusieurs mois trouve son écho au parlement. Le mercredi 14 juin, la Commission culture et communication de la chambre basse s'est entretenue avec le ministre Limond Toussaint et le directeur de l'Enarts, Philipe Dodart, en vue d'apporter

Article Complet

L'Ambassade des États-Unis d'Amérique en Haïti exprime ses souhaits les meilleurs au peuple haïtien à l'occasion du Mois de la Fierté LGBTI, qui est célébré tout au cours du mois de juin 2017. Article Complet

Le 14 Juin, l'ambassadeur d'Allemagne en Haïti et la directrice pour la Caraïbe de la Société allemande pour la coopération internationale (GIZ), Mme Marina Meuss, ont informé le ministre de la Planification et de la Coopération, Monsieur Aviol Fleurant, sur l'état de la mise en œuvre de deux

Article Complet

HPN - Ils sont 150 directeurs et 9 directrices d'écoles fondamentales publiques du département du Sud-Est à avoir reçu chacun un certificat, le dimanche 18 juin 2017, au Centre de convention de Jacmel. La cérémonie s'est déroulée en présence du ministre de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle

Article Complet

*Ce 13 juin marque la journée internationale de sensibilisation à l'albinisme. Pour la première célébration en Haïti, le célèbre musicien albinos James Germain a lancé avec l'aide d'autres artistes une campagne nationale pour informer la population sur l'albinisme et faire cesser les discriminations entourant cette condition. James Germain

Article Complet

P-au-P, 13 juin 2017 [AlterPresse] --- Une foire artistique est prévue à Port-au-Prince, le jeudi 15 juin 2017, dans le but de valoriser les talents des jeunes artistes des quartiers populaires, rapporte l'agence en ligne AlterPresse. Article Complet

HPN - Le maire de la commune de Cavaillon (Sud), Ernst Ais a confirmé, dimanche 11 juin, à HPN, avoir compté 12 morts dans un terrible accident de la circulation survenu, le samedi 10 juin, dans les parages du marché de Cavaillon, où plusieurs marchandes se trouvaient installées au

Article Complet

par aladanel
Port-au-Prince, jeudi 8 juin 2017 ((rezonodwes.com))-- Du 15 au 17 juin prochain se tiendra à Miami le Sommet des Affaires haitiano-américain, réalisé par le Conseil d'administration de la Chambre de Commerce haitiano-américaine de Floride (HACCOF), dirigé par Jeff Lozama en collaboration avec le bureau du Commissaire

Article Complet