Les Toutes Dernieres

Recommander cet article
FaceBook  Twitter  

5 mars 2013 17H36
Mort de Hugo Chavez

Le président vénézuelien Hugo Chavez est décédé à 4h55 cet après-midi a annoncé la chaine américaine CNN.
Dans la matinée, Euro News transmettait une réunion spéciale organisée par le vice-président du Vénézuéla qui demandait en quelque sorte à l'armée vénézuélienne de rester fidèle à l'idéal de Hugo Chavez ( qui n'était pas encore mort) et de ne pas tenter de faire un coup d'état.

Hugo Chave disparu? Quel va être l'avenir du Vénézuéla?

Il va y avoir de nouvelles élections. Qui seront les candidats? Qui l'emportera?
La disparition de Hugo Chavez est diversement accueillie, selon les tendances. Dans une ville comme Miami où se sont retrouvés en majorité des exilés, nostalgique du temps passé, celui d'avant , Chavez était considéré comme un " démon" et sa disparition ne fait pas couler beaucoup de larmes. Cependant, ailleurs comme en Haïti Chavez faisait figure d'un bienfaiteur qui avait fait montre de beaucoup de largesses vis à vis de notre pays. On n'en finira pas d'énumérer ce dont il avait fait bénéficier notre pays: Petro Caribe, des livraisons d'asphalte pour les réparations des diverses routes ( capitale et villes de province) , construction de l'aéroport du Cap Haïtien, Centrales thermiques ( Trois au total: Une à Carrefour, une aux Gonaïves, une au Cap Haïtien). On avait même parlé à un certain moment de construction d'une raffinerie de pétrole sur le territoire haïtien
Il y aura t-il un changement dans la politique du Vénézuéla vis à vis d'Haïti? Il faut encore attendre.
Mais Haïti a perdu un ami avec Hugo Chavez. Il ne faut pas oublier non plus les projets santé: La grand clinique pour les yeux , place de la cathédrale en est un exemple. La coopération bi-nationale avec Cuba était devenue une coopération tri-nationale, le Vénézuéla mettant à la disposition des médecins cubains les fonds nécessaires pour leur permettre de mener à bien leur mission en Haïti. Par exemple dans cette clinique des Yeux , Place de la Cathédrale que nous avons eu la chance de visiter de fond en comble, les patients non seulement étaient reçus , traités, mais ils bénéficiaient gratuitement de médicaments et surtout étaient transportés à Cuba pour poursuivre leur traitement si le cas le nécessitait.
Aussi il nous faudra attendre longtemps avant de trouver pareil ami de notre pays.
Et nous nous inclinons bien bas devant la dépouille du président Hugo Chavez.
 
29 juillet 2014 09H13
American Airlines fera le trajet Miami-Cap Haïtien à partir du mois d'Octobre
AMERICAN AIRLINES OFRI KLIYAN YO AKSÈ POU Y'ALE KAP AYISYEN, AYITI

FORT WORTH, Texas - American Airlines pral lanse yon nouvo vòl toulèjou k ap soti Miami International Airport (Ayewopò Entènasyonal Miami) (MIA) pou ale Okap Ayisyen, Ayiti; sa pral vin ajoute yon nouvo destinasyon entènasyonal nan rezo global liy ayeryèn nan kap pran ekspansyon. Kliyan yo ka fè rezèvasyon pou vwayaje nan nouvo destinasyon sa a apati 2 oktòb 2014, depi gouvènman an apwouve l.

"Nou fyè dèske nap sèvi Ayiti depi pliske 40 lane e nou panse nouvo vòl sa a enpòtan non sèlman pou kliyan nou yo, men lap yon katalizè enpòtan tou pou devlope kòt nò a ak louvri destinasyon istorik enpòtan sa a", sa a se deklarasyon Art Torno, ki se Vis-Prezidan Direktè - Meksik, Karayib, ak Amerik Latin.

Premye Minis Ayisyen an, Mesye Laurent S. Lamothe, te deklare: "Nou kontan anpil dèske American Airlines pran desizyon pou l lanse premye vòl dirèk soti Lèzetazini pou ale Kap Ayisyen. Nouvo destinasyon sa a reprezante yon kokennchenn opòtinite pou yon enpak ekonomik enpòtan boujonnen nan peyi nou an, etandone lap konekte Miami dirèkteman ak dezyèm vil peyi Dayiti a."

Orè Toulèjou pou Vòl MIA - OKAP (tout lè yo se lè lokal):

AA 1632

Kite MIA a 9:50 a.m. È delès
Rive OKAP a 11:50 È delès

AA 1659

Kite OKAP a 2 p.m. È delès
Rive MIA a 3:59 p.m. È delès

Nouvo destinasyon sa a vin ajoute sou lòt vòl American ap fè depi byen lontan a destinasyon Pòtoprens, Ayiti, e li pral opere avèk yon Boeing 737-800. Grasa gwo rezo American genyen ki soti Miami, kliyan l yo kap vwayaje soti Okap Ayisyen, ap gen aksè kounye a pou yo ale nan pliske 100 destinasyon atravè Lèzetazini, Lakarayib, Lewòp, ak Amerik Latin.

 
28 juillet 2014 14H32
7e Briefing sur le développement en Haïti


Jeudi 31 juillet, dans le cadre de la célébration de l’Année des petits États insulaires en développement, le 7e Briefing sur le développement en Haïti se tiendra autour du thème « Les économies insulaires : des vulnérabilités aux opportunités, le cas d'Haïti ». Organisé avec l'appui du Centre technique de coopération agricole et rurale ACP-UE (CTA), en collaboration avec la Commission européenne, le Secrétariat ACP et Concord, ce 7e Breifing sera composé d’experts provenant des institutions nationales du secteur privé et de l'État Haïtien, de l'université, des partenaires au développement et de la recherche, qui discuteront des vulnérabilités et des défis rencontrés par les économies insulaires en considérant le cas d'Haïti et exploreront les opportunités dans le secteur agricole.

 
28 juillet 2014 14H30
Un Carnaval des Fleurs très créatif

Au regard de la programmation du défilé, les chorégraphes ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour satisfaire les carnavaliers. De la danse à couper le souffle des couleurs, des fleurs de l’art, de l’ambiance à la saveur locale. L’ambiance a monté d’un cran avec l’arrivée des bands à pied ayant défilé au champ de mars. La première séquence de la programmation a donné déjà l’avant-goût de ce que le Comité artistique avait préparé. Qu’il s’agisse des 50 motards, des 80 cyclistes en abeilles, des 36 bœufs, de la Fédération des bandes déguisées sans oublier les chorégraphes de l’Enarts, du Théâtre Nationale. Le défilé a montré toute la richesse artistique d’un peuple à l’imagination créatrice
 
27 juillet 2014 17H02
LE PRESIDENT MARTELLY AMER VIS A VIS DE CERTAINS SENATEURS !
Le président de la république Michel Martelly dénonce la mauvaise foi, dont font montre certains sénateurs en ce qui concerne l'amendement de la loi électorale.

Le chef de l'état, affirme qu'il avait tout fait pour prouver sa volonté d'organiser des élections dans le pays à la fin de l'année.

Il dit regretter que des secteurs veuillent créer un climat de chaos afin de pouvoir manipuler les citoyens haïtiens.

Dans une interview accordée à la Télévision d'état, en marge du lancement du carnaval des fleurs, Monsieur Martelly, a réitéré son engagement à mener le pays à bon port, tout en dénonçant toutefois la campagne de désinformation menée contre sa personne.

Michel Martelly souhaite la collaboration de tous afin de pouvoir concrétiser son rêve, qui est de voir une autre Haïti.
 
26 juillet 2014 10H56
Réception des nouveaux boursiers à la Primature
Le Bureau de communication de la Primature informe la presse que, ce jeudi 24 juillet 2014, le gouvernement haïtien et l’ambassade du Mexique ont tenu une cérémonie conjointe à la Primature pour saluer le départ de 100 boursiers haïtiens choisis sur concours administré par l’université du Mexique le 28 avril dernier au lycée du Cent-Cinquantenaire, où s’était rendu le Premier ministre Laurent Lamothe en vue d’encourager l’excellence.

Les 100 boursiers, originaires des dix départements du pays, quitteront le pays le lundi 27 juillet pour à des études l´université autonome de l´État du Mexique (UAEM), dans le cadre de la deuxième phase du programme spécial de bourses d’études universitaires en administration, en agronomie, en gouvernance environnementale, en tourisme, en production d’énergie, en génie civil et industriel.

Ce cadre de coopération culturelle, signée le 26 novembre 2012 à Port-au-Prince par le ministère des Affaires étrangères et l´ambassade du Mexique, comprend 300 bourses réparties sur trois ans, dont 125 en 2013, 100 en 2014 et 75 en 2015. Selon cet accord, les boursiers s’engagent à revenir en Haïti afin de servir le pays dans les domaines de leur compétence.

Ce programme spécial de bourses d’études universitaires consiste à renforcer l’administration publique, en la dotant d’une élite administrative performante, selon la détermination du chef de l’Etat et du Premier ministre à accentuer le processus de la réforme de l'État et la gouvernance institutionnelle.
 
25 juillet 2014 07H26
Rachèle Scot expose à Madrid
La plasticienne haïtienne Rachelle Scott participe avec ses oeuvres à la a nouvelle exposition collective "Gran Exposition del Verano" à Madrid organisée par Eka & Moor Art Gallery. Cette exposition ouverte le 17 juillet se tient en Espagne jusqu'au 30 juillet avec la présence de grands maitres et artistes.

"Mon oeuvre a été créée avec toute mon âme recueillant, conservant et valorisant l'histoire d'Espace de Mémoires d'ou vient son nom d'endroits vécus, réels sur notre terre", écrit Rachelle Scott.

Elle cite la chaîne de montagne de La Selle en Haiti ou des espaces spirituels incluant aussi des êtres de la Mythologie Inca-inca, tel le "Pajaro Inti", (le colibri), oiseau magique qui accompagne le dieu Inka Viracochai, Créateur de l'Univers.

Rachelle Scott a également annoncé la prochaine publication d'un livre qu'elle rédige "pour offrir à nos amis amants de l'Art un recueil de mes meilleures œuvres accompagnées de poèmes, pensées et critiques".

La publication est prévue pour la fin d'octobre juste avant ma participation a Expo-Artistas 2014 a Buenos Aires en Argentine.(HPN)
 
25 juillet 2014 07H22
Le Député Arnel Belizaire continue sa grève de la faim dans la salle de séance de la Chambre des députés
Le député de Delmas Tabarre, Arnel Bélizaire frappé par ses pairs d’une suspension de 2 mois, avec interdiction de participer à toute séance à la chambre des députés, poursuit sa grève de la faim illimitée dans la salle de séance de la chambre basse.
Jeudi, il a reçu une délégation du MOPOD.
Le député a commis de nombreux écarts, avec ses sorties, armes à la main ou armé de machette à la tête des manifestations de l’Opposition.

Contrairement au président de l’amical des juristes qui dit appuyer sans réserve la démarche de ce parlementaire , le député Abel Descollines est très critique de son collège de Delmas/Tabarre, qui selon lui, tente de prendre en otage la salle de séance de la chambre basse.

Arnel Bélizaire a franchi un point de contrôle de la Douane sans soumettre de papier pour sa cargaison douteuse et insulté les douaniers; il s’est permis de soustraire à la justice des détenus placés sous le contrôle du parquet; il a fait usage de son arme de guerre pour lancer une manifestation de l’opposition et en dernier lieu, il a agressé physiquement un ministre du gouvernement dans l’exercice de ses fonctions.

M. Bélizaire avait également été accusé d’entretenir la violence à cité soleil en distribuant des armes aux bandes armées rivales. Sans compter ses multiples déclarations incendiaires qui ont semé le trouble au sein de la population. Ce sont tous ces dérapages qui ont poussé ses pairs à le sanctionner, et du même coup mettre un terme à ses services au sein de cette législature, vu que la chambre des députés sera en vacance sous peu, et les représentants du peuple verront leurs mandants arrivés à terme en janvier prochain.

 
21 juillet 2014 20H33
L’UE encourage le dialogue entre Martelly et Medina


A l’initiative du président du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy, les présidents d’Haïti et de la République dominicaine, respectivement Michel Joseph Martelly et Danilo Medina, se rencontreront, mardi, à Punta Cana en territoire dominicain autour des accords bilatéraux entre les deux gouvernements.

M. Van Rompuy a fait cette annonce dans un communiqué publié, lors de sa première journée de visite en Haïti, où il a rencontré, entre autres, le président Michel Martelly.

La réunion, selon le diplomate européen, mettra en évidence la volonté commune de transformer les différences entre les deux pays et ce sera une occasion supplémentaire pour la "compréhension mutuelle et la coopération."
Mr Van Rumpoy a rappelé que l'Union Européenne "est basée sur la coopération et l'intégration entre les pays voisins." "C'est pourquoi nous ne pouvons qu'encourager Haïti et la République dominicaine à renforcer les liens qui les unissent », a-t-il dit.
A rappeler que le Président du conseil européen a effectué une visite en Haïti du 18 au 20 juillet, en vue de renforcer les relations de coopération avec Haïti, notamment dans le cadre du processus

 
21 juillet 2014 20H29
Haïti : Le ‘Gouvènman’ tient ses assises à Miami

MIAMI, 19 Juillet - Gouvènman an lakay ou est une sorte de journée portes ouvertes ou town-meeting, organisé par l’actuel gouvernement haïtien, et dont la 9ème édition vient de se tenir à Miami, dans les locaux du North Miami Senior High School, en présence d’une foule considérable.
En effet, les haïtiano-floridiens ont répondu en nombre à l’invitation du Consulat général d’Haïti à Miami, environ un millier de personnes dans la salle de conférence, et une cinquantaine d’autres à l’extérieur cherchant à entrer, mais les portes sont restées closes, par mesure de sécurité. Cependant tout le monde finira par s’y faufiler au fur et à mesure.
Sur le podium le Premier ministre Laurent Lamothe, entouré des ministres Stéphanie Balmir Villedrouin (Tourisme), Nesmy Manigat (Education Nationale), Jean Renel Sanon (Justice), Rudy Herivaux, (Communication), Wilson Laleau (Commerce), François Guillaume (Haïtiens vivant à l’étranger).
Il y avait aussi Godson Orélus (Chef de la Police nationale), et le Directeur général de l’UCLBC (construction des édifices publics).
Etaient invités aussi des Officiels du Haitian American Chamber of Commerce, tout le monde en T-shirt ‘rose’, couleur du régime Martelly (Michel Martelly, président élu de la République).
Un invité inattendu, oui parce que le Président Michel Martelly n’est habituellement pas au programme à Gouvènman lakay ou .
Mais il arriva par surprise pour présenter ses respects, faire un survol des principales réalisations du gouvernement, et indiquer que Haïti est redevenue aujourd’hui un centre d’intérêts, ‘the place to be’.
Puis le Président se retira pour laisser la rencontre se dérouler.
D’emblée le Premier ministre ouvre la séance. Il y avait dans chaque exposé deux parties bien distinctes: la présentation par le ministre en charge des projets accomplis, suivie des questions des membres de l’assistance.
Une place très importante a été accordée au Ministre de l’Education Nationale qui a pu longuement s’étendre sur le PSUGO ou Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire. Des chiffres sont cités. Chaque mois, le ministère reçoit du CONATEL (organisme gérant les télécommunications) et de la Banque centrale (BRH) : 3 millions de dollars représentant la contribution des Haïtiens de la diaspora. En effet, ces fonds proviennent des taxes perçues sur les transferts vers Haïti, mais également sur les appels téléphoniques en direction d’Haïti depuis les compatriotes vivant à l’extérieur. Mais le programme coûte bien davantage. 55 millions de dollars par an (35 venant de la diaspora et 20 Millions du trésor public).
Quant aux taxes versées par les Haïtiens vivant en Haïti, elles représentent une contribution de 2 millions de dollars par mois.
Au total, un million quatre cent mille enfants bénéficient du PSUGO. Le taux de scolarisation en Haïti passant de 50 % à 88 %.
« Notre objectif, c’est d’arriver à 100 pour cent de fréquentation dans les écoles. Il faut que tous les enfants d’Haïti puissent aller à l’école », s’est exclamé le Ministre Nesmy Manigat.
La première question a été posée par un journaliste haïtien de West Palm Beach qui, dans un charabia incroyable, n’est pas arrivé à se faire comprendre.
Puis vint l’ex-vedette de la radio en Haïti, Bob Lemoine, salué avec beaucoup d’amitié par le Premier ministre. Bob n’avait pas réellement de question. Il voulait surtout présenter ses félicitations à l’équipe au pouvoir pour le travail accompli.
“ Savez-vous que les ¾ des Haïtiens en diaspora ne savent rien de tout ce que vous venez de dire ! “…
Bob est suivi d’une enseignante surnommée ‘Teacher’ Carline : “Eske pofesè kap anseye ti moun sa yo jwenn posiblité pou yo resikle pou edikasyon ya p bay ti moun yo vreman adapte a poblèm ti moun sa yo ?”
Carline dit que les professeurs de la diaspora ne savent par où passer pour participer aussi au programme.
Une question un peu dérangeante pour le titulaire de la Justice, Jean Renel Sanon. Posée par une petite fille à la voix fluette.
« Est-ce que quelqu’un peut passer 13 MOIS en prison, sans être présentée devant un juge » (c’est la fameuse détention préventive prolongée si courante mais aussi dénoncée chez nous).
La fillette parle de sa mère qui est en prison depuis plus d’une année en Haïti. Malgré de grosses sommes déboursées, l’affaire n’a jamais pu être réglée, poursuit-elle les larmes aux yeux !
Le Ministre de la justice bredouille: “Non, quelqu’un ne peut pas passer 13 mois en prison sans avoir vu un juge. On n’a pas le droit de garder votre maman en prison sans que l’on ait entendu parler d’elle. “ Etc.
Le Premier ministre demande au ministre de passer des coups de fil dans l’immédiat pour pouvoir régler l’affaire. Il promet à la petite fille que d’ici la fin de la rencontre, elle sera fixée sur le sort de sa maman.
On passa à une autre question : Justement les conditions dans les prisons haïtiennes sont déplorables. Trop de gens dans les prisons. Le gouvernement a-t-il un programme pour la construction d’autres prisons?
Le Ministre répond en demandant à celui qui a posé la question s’il sait combien coûte une prison ?
Puis l’on passa au Directeur général de la Direction Générale des Impôts (DGI) … Et là, ce fut une pluie de questions, entre autres à propos de propriétés qui leur auraient été dérobées par des gens vivant en Haïti, et qu’ils n’arrivent pas à récupérer.
Idem le Directeur général de la Douane, d’être mis lui aussi sur la sellette. Le dédouanement de biens envoyés au pays se révélant un casse-tête.
Raymond Elie enchaine avec une question: en 1983, le gouvernement haïtien a supprimé la facture consulaire, ce qui lui permettait de contrôler les prix de tous les produits qui entraient au pays. 31 années plus tard, le gouvernement n’a toujours pas su trouver une solution. Alors pourquoi ne pas rétablir la facture consulaire, ce qui d’ailleurs créerait des dizaines d’emplois ?
Sur ce, une question insolite : J’ai envoyé une grosse voiture en Haïti et j’ai mis un petit truck à l’intérieur de la grosse voiture. La compagnie de transport n’a pas envoyé les papiers de la petite voiture. On a tout saisi en douane en Haïti: la grosse comme la petite voiture. Alors que j’avais les papiers corrects pour la grosse voiture.
Autre question: « Mwen se moun Grand Boukan, nan Nippes. Nou te kotize et nou voye yon jeneratris 4.000 dola, 2 transfòmatè pou bay kouran nan komin lan. Il nous faut des fils et des poteaux pour que le projet devienne réalité. »
A ce moment, Lamothe demande au Consul d’Haïti de dégager une salle à côté pour recueillir les doléances qui commençaient par leur nombre à dépasser toutes les attentes.
Et le Premier ministre d’annoncer
qu’une structure spéciale va être créée pour recevoir toutes les griefs de la diaspora.
Puis on fit le point sur certaines questions importantes comme celles posées au numéro 1 de la DGI. Des gens de la diaspora perdent leurs propriétés, parce que n’étant pas sur place, quand des gens malhonnêtes s’y installent. Et quand ils demandent à un avocat de régler la question, souvent ils se font gruger. L’avocat leur demande des milliers de dollars, les papiers de la terre et disparait sans laisser de trace.
Comme cela n’en finissait pas sur cette question, Laurent Lamothe a recommandé la formation d’une commission de suivi pour poursuivre les démarches. Cette commission comprend entre autres : Gepsie Metellus de l’organisation Sant-La, Jean Robert Lafortune du Haitian American Grass Roots Coalition. Viola Pierre, Pierre Alcindor, Alex St Surin.
La présentation de la Ministre du Tourisme a été plutôt reposante après celles qui l’ont précédé !
Le nombre de touristes venant en Haïti a augmenté de 20 % et la plupart de ces touristes sont des DIASPORA (!).
Cela a pu être obtenu grâce aux aménagements apportés dans divers sites. A parti d’Octobre, American Airlines va atterrir aussi à l’aéroport international du Cap Haïtien, annonce la ministre Stéphanie Balmir Villedrouin.
Elle passa en revue des aménagements réalisés dans la zone NORD : le Parc de la Citadelle où un million de dollars ont été investis, avec Centre d’accueil à Choiseul, Coffee shop, un centre d’artisanat. Aménagement d’un Musée d’Artillerie à la Citadelle Christophe. Reconstruction du marché artisanal du Cap Haïtien. Débarcadère à la Baie de l’Acul. Observatoire de Boutilliers. Réhabilitation de Fort Jacques. Ouanaminthe, bureau d’information touristique. Puis dans d’autres parties du pays : Aménagement de Saut d’Eau ; Village de Noailles, installation de lampadaires solaires. Sans omettre l’accueil désormais à l’Aéroport Toussaint Louverture.
Pour JACMEL, Boulevard touristique Pétion Bolivar ; Centre de Convention …
L’assistance était muette d’admiration !
Au chapitre de la Reconstruction, l’ingénieur Harry ADAM, directeur général de la UCLBP, s’étend sur la réhabilitation des quartiers et sur les unités de logements construits pour accueillir les déplacés du séisme de janvier 2010. Et ça défile : JALOUSIE, St Martin dans Carrefour Feuilles, Croix des bouquets, Village Lumane Casimir ; Bowenfield 2.000 logements. Dans le Sud, 500 logements pour les gens de l’île-à-Vâches.

Après ce dialogue de plusieurs heures, il revint au PM de conclure avec un résumé des diverses présentations.
La Douane annonce la création d’un bureau de doléances ‘only’ pour la diaspora.
Toutes les organisations ayant fait le déplacement reçoivent des remerciements appuyés.
La 9ème édition de Gouvènman an lakay ou s’est terminée à Miami, le samedi 19 Juillet 2014, avec des prix offerts à 26 Organisations.
Il était 8h45 pm. Le tout avait duré plus de 4 heures d’horloge.

Elsie Ethéart, Haïti en Marche / Miami








 
21 juillet 2014 20H21
Max Mathurin nommé président du Conseil électoral


Suite à l’installation lundi des 4 nouveaux conseillers au conseil électoral provisoire (CEP), les 9 membres ont décidé d’élire Max Mathurin comme nouveau président du CEP, a-t-on appris auprès du conseiller Néhémie Joseph.

Max Mathurin qui est le représentant du parlement au CEP, vient donc remplacer Me Fitzo Canton qui représente le pouvoir exécutif à la présidence du CEP.
Le bureau est composé de Jacqueline Patricia Chantale Raymond (Vice-présidente); Pierre Simon Georges (trésorier); et Applys Félix (secrétaire général).
Ancien président du CEP de 2005 à 2007, Me Max Mathurin, désigné au Conseil électoral par le Parlement haïtien, s’est vanté d’avoir organisé (sic) de bonnes élections dans le pays en 2006 et promet de travailler en harmonie avec ses nouveaux collègues pour satisfaire les attentes de la population.
« Cette année, nous allons faire mieux en organisant des élections libres, démocratiques, honnêtes, inclusives… dans le pays », a promis Max Mathurin, qui s’est réjoui de son retour au Conseil électoral provisoire. HPN

 
21 juillet 2014 17H37
UNE FEMME AGRESSEE PAR UN POLICIER DE L'UDMO
Des habitants de la commune frontalière d’Anse-à-Pitre (Sud-est) ont déploré l’agression physique dont a été victime Magdala Gabriel, 26 ans, une nourrice de 4 mois, de la part d’un policier de l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO), le vendredi 18 juillet 2014. Cet incident est survenu suite à l’évasion le même jour de la prison du commissariat de cette commune de Gary, le mari de la victime, a appris le GARR.

Le 17 juillet 2014, aux environs de 8 heures du soir, des agents de l’UDMO avaient procédé à l’arrestation de Gary qui aurait été impliqué dans le vol d’un véhicule en République Dominicaine. Arrivé au Commissariat, ce dernier s’est évadé quelques heures plus tard, le 18 juillet 2014.

Des agents de l’UDMO ont perquisitionné la maison du fugitif. Ne l’ayant pas trouvé, l’un d’entre eux aurait tabassé sa femme, a rapporté un collaborateur du GARR dans la commune d’Anse-à-Pitre.

Mme Gabriel qui a saigné à l’anus après cette bastonnade, a sévèrement critiqué le comportement des policiers.

« J’étais toute émue quand l’un des policiers m’a enlevé temporairement mon bébé tandis qu’un autre me bousculait et me frappait rudement.», a-t-elle re0proché.

La nourrice qui a l’air souffrant a indiqué être déjà détentrice d’un certificat médical en vue d’aller porter plainte contre ses bourreaux.

Tout en condamnant cet acte de violation des droits de la personne, le GARR rappelle aux autorités policières que selon la Constitution haïtienne, la responsabilité pénale est personnelle. Il se demande comment la femme d’un présumé coupable peut-elle être punie à la place de son mari.

Le GARR croit que les forces de l’ordre doivent toujours faire preuve de professionnalisme dans leur mission de protéger et de servir la population.

Il exhorte les autorités judiciaires haïtiennes à diligenter une enquête autour de cette affaire susceptible de ternir l’image de l’institution policière
 
18 juillet 2014 23H13
Pas d’exploitation minière, assure le responsable du Bureau des Mines

« Il n’y a aucune exploitation de mines métalliques sur le territoire national », a déclaré le Directeur général du Bureau des Mines et de l’Energie (BME), Ludner Remarais. Le responsable du BME a fait cette déclaration pour démentir certaines organisations locales et internationales dénonçant la présence de 9 compagnies étrangères qui exploiteraient des richesses minières dans plusieurs régions d’Haïti, notamment dans le Nord, le Nord-Ouest, et le Nord-Est.
Le Collectif de lutte contre l’exploitation minière et le Global Justice Clinic avaient manifesté, le vendredi 10 juillet 2014, leurs inquiétudes par rapport à la présence de 9 compagnies qui exploiteraient des mines dans le pays, sans fournir cependant aucune explication aux populations des communautés concernées.
Ces organisations ont également dénoncé une loi proposée, disent-elles, par la Banque Mondiale au gouvernement haïtien portant sur une redéfinition du code minier haïtien.
Cette nouvelle loi, selon le Collectif de lutte contre l’exploitation minière, donne la possibilité au Bureau des Mines et de l’Energie de signer directement avec les compagnies d'exploitation sans passer par le Parlement.
Ce nouveau code minier s’inscrirait dans une logique de libéralisation totale en faveur des grandes compagnies multinationales au détriment des masses paysannes qui croupissent déjà dans la misère, selon Camille Charlmers, responsable de la Papda, membre du collectif.
Réagissant à cette dénonciation, le Directeur du BME confirme qu’il y a bel et bien un travail sur l’élaboration d’un nouvel code minier en vue de pallier à certaines failles de l’actuel code en vigueur datant de 1976. La loi de 1976 sur les mines, selon M. Remarais, est désuete, non adaptée, ne favorisant pas l'arrivée les investisseurs étrangers.
La nouvelle loi vise à développer le secteur minier qui, tout comme le tourisme et l’agriculture, constitue un moteur de la croissance, a indiqué le numéro 1 du BME assurant que cette loi va passer devant le parlement telle que cela est prévu dans la constitution.
M. Remarais annonce également un renforcement du Bureau des mines et de l’Enegrgie et la mise en place d’une direction de cadastre minier qui aura pour mission d’assurer la gestion des titres miniers.

 
18 juillet 2014 23H12
Le PM essaye d'obtenir davantage de l'exploitation touristique de LABADIE.


Port-au-Prince, le vendredi 18 juillet 2014.- Dans le cadre de sa tournée à Miami, la veille du programme « Gouvènman an lakay ou », le Premier ministre Laurent Lamothe, en compagnie de la ministre du Tourisme, s’est entretenu, ce vendredi, avec le président de la Royal Caribbean Cruises Ltd, Adam M. Goldstein.

En attendant la signature d’un protocole d’accord en août prochain, le chef du gouvernement et le président de la Royal Caribbean Cruise se sont mis d’accord POUR développer les villages se trouvant à proximité de Labadie, d’y implanter des programmes sociaux au profit des villageois, et d’en promouvoir la production agricole et l’artisanat local.

Ils ont également discuté de l’extension des visites des croisiéristes dans d’autres destinations touristiques du pays, dont Sans-Souci, Citadelle. Ce qui va marquer une énorme différence dans d’autres zones du pays.

Le gouvernement investira 40 millions de gourdes dans les travaux de rénovation et de mise en valeur des ruines du Palais Sans-Souci, dans le cadre de son plan d’aménagement touristique, de développement du tourisme culturel et des industries créatives.

Au cours de sa tournée à Miami, le Premier ministre Lamothe a, également, visité le Consulat général d’Haïti à Miami, fraîchement rénové, dans la perspective d’améliorer les services à la communauté de la Floride, mais aussi offrir un meilleur visage du pays à l’étranger.

 
15 juillet 2014 19H28
Jacques Roche: 9 ans depuis son assassinat crapuleux !
9 ans après l’enlèvement suivi de l’assassinat de Jacques Roche, plusieurs organismes de défense des droits humains continuent d’exiger justice pour le journaliste. Le RNDDH, la JILAP et la POHDH déplorent le fait que les assassins de notre confrère courent tranquillement les rues, jouissant du phénomène de l’impunité. Le responsable de SOS journalistes, Guyler C. Delva s’indigne lui, de ce que plusieurs individus inculpés dans le cadre de l’assassinat de Jacques Roche, ne sont pas poursuivis par la justice. Il demande à l’actuel commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, maitre Kerson Darius Charles, de mettre l’action publique en mouvement contre tous ceux qui sont impliqués de près ou de loin dans ce crime odieux.