Les Toutes Dernieres

Recommander cet article
FaceBook  Twitter  

5 mars 2013 17H36
Mort de Hugo Chavez

Le président vénézuelien Hugo Chavez est décédé à 4h55 cet après-midi a annoncé la chaine américaine CNN.
Dans la matinée, Euro News transmettait une réunion spéciale organisée par le vice-président du Vénézuéla qui demandait en quelque sorte à l'armée vénézuélienne de rester fidèle à l'idéal de Hugo Chavez ( qui n'était pas encore mort) et de ne pas tenter de faire un coup d'état.

Hugo Chave disparu? Quel va être l'avenir du Vénézuéla?

Il va y avoir de nouvelles élections. Qui seront les candidats? Qui l'emportera?
La disparition de Hugo Chavez est diversement accueillie, selon les tendances. Dans une ville comme Miami où se sont retrouvés en majorité des exilés, nostalgique du temps passé, celui d'avant , Chavez était considéré comme un " démon" et sa disparition ne fait pas couler beaucoup de larmes. Cependant, ailleurs comme en Haïti Chavez faisait figure d'un bienfaiteur qui avait fait montre de beaucoup de largesses vis à vis de notre pays. On n'en finira pas d'énumérer ce dont il avait fait bénéficier notre pays: Petro Caribe, des livraisons d'asphalte pour les réparations des diverses routes ( capitale et villes de province) , construction de l'aéroport du Cap Haïtien, Centrales thermiques ( Trois au total: Une à Carrefour, une aux Gonaïves, une au Cap Haïtien). On avait même parlé à un certain moment de construction d'une raffinerie de pétrole sur le territoire haïtien
Il y aura t-il un changement dans la politique du Vénézuéla vis à vis d'Haïti? Il faut encore attendre.
Mais Haïti a perdu un ami avec Hugo Chavez. Il ne faut pas oublier non plus les projets santé: La grand clinique pour les yeux , place de la cathédrale en est un exemple. La coopération bi-nationale avec Cuba était devenue une coopération tri-nationale, le Vénézuéla mettant à la disposition des médecins cubains les fonds nécessaires pour leur permettre de mener à bien leur mission en Haïti. Par exemple dans cette clinique des Yeux , Place de la Cathédrale que nous avons eu la chance de visiter de fond en comble, les patients non seulement étaient reçus , traités, mais ils bénéficiaient gratuitement de médicaments et surtout étaient transportés à Cuba pour poursuivre leur traitement si le cas le nécessitait.
Aussi il nous faudra attendre longtemps avant de trouver pareil ami de notre pays.
Et nous nous inclinons bien bas devant la dépouille du président Hugo Chavez.
 
23 avril 2014 10H53
Dépot du Projet de Loi 2013/2014 révisé
Mardi, Marie Carmelle Jean-Marie, la nouvelle Ministre de l'Économie et des Finances, http://www.haitilibre.com/article-10864-haiti-politique-retour-de-marie-carmelle-jean-marie-a-la-tete-des-finances-de-l-etat-discours.html a déposé le projet de Loi de Finances révisée pour l'exercice 2013-2014 à la Chambre des Députés. Le montant total du budget est de 118.7 milliards de gourdes, en baisse de 10% par rapport à l'exercice précédent.

La Ministre a expliqué que « les recettes totales ont été ramenées à 50.9 milliards de gourdes, avec une progression anticipée des impôts directs (+21%), mais une réduction des impôts indirects (-8%). Impôts qui représentent 67% des recettes de l’État, dont le poids passe de 40% à 43%, entamant ainsi la reconquête graduelle de notre autonomie.

Les dépenses courantes, qui représentaient l'an dernier 31.5% des dépenses totales, font un bond de 12%, atteignant désormais 39.1%. Ceci s'explique par la hausse des salaires qui seront octroyés aux enseignants notamment. Les dépenses de fonctionnement progressent de 16% et les transferts et subventions de 10%, tandis que les intérêts sur la dette augmentent de 12% avec le début des règlements du programme PetroCaribe.

Avec 69.7 milliards de gourdes, les dépenses en capital vont enregistrer une réduction de 21%, mais ce chiffre doit, malgré tout, être relativisé. Avec 1.6 milliard de dollars américains, notre effort d'investissement continue de compter pour plus de 17% du PIB [Produit Intérieur Brut]. Sur ce montant, les investissements financés à l'interne représentent 25%, dont la plus grande partie sur le Trésor public, tandis que les financements extérieurs sur dons, s'élèvent à 41% contre 33% sur les fonds PetroCaribe. 70% des investissements sont consacrés au secteur économique, l'essentiel étant consacré aux infrastructures, alors que le secteur politique ne reçoit que 7.4%. Le secteur social et culturel se voit doter de 21.5% des crédits disponibles, soit près de 15 milliards de gourdes. »

Aux membres de la Chambre basse, Marie Carmelle Jean-Marie a clairement fait remarquer « il s'agit, à l'évidence, d'un budget raisonnable qui fait la part belle à la rigueur dans sa conception », promettant que ce budget « sera fondé sur la discipline budgétaire dans son exécution. »

Souhaitons que ce budget soit rapidement ratifié par nos parlementaires afin de donner à l’État les moyens de sa politique.
 
23 avril 2014 10H41
Au Parlement. quoi de neuf ?
La séance prévue ce mardi au Sénat de la République n’a pu avoir lieu faute de quorum. 15 Sénateurs sur 20 ont répondu à l’appel alors que le quorum est de 16. 5 sénateurs dont les 4 représentants de l’Organisation du peuple en lutte (OPL) ont brillé par leur absence. Il s’agit de Mélius Hyppolite, Andris Riché, Francisco De La Cruz, François Anick Joseph et François Lucas Sainvil. Ce dernier ne s’est pas présenté au grand corps en raison du décès de sa mère dont les obsèques ont eu lieu hier lundi, avons-nous appris. A noter que les sénateurs devaient plancher notamment sur les amendements à la loi électorale. Un dossier sur lequel l’un des membres du groupe des six, le sénateur Jean Charles Moïse, se dit prêt à débattre avec les sénateurs pro-gouvernementaux en vue de les convaincre de la nécessité de déclarer le document d’amendement irrecevable.
 
23 avril 2014 10H41
Au Parlement. quoi de neuf ?
La séance prévue ce mardi au Sénat de la République n’a pu avoir lieu faute de quorum. 15 Sénateurs sur 20 ont répondu à l’appel alors que le quorum est de 16. 5 sénateurs dont les 4 représentants de l’Organisation du peuple en lutte (OPL) ont brillé par leur absence. Il s’agit de Mélius Hyppolite, Andris Riché, Francisco De La Cruz, François Anick Joseph et François Lucas Sainvil. Ce dernier ne s’est pas présenté au grand corps en raison du décès de sa mère dont les obsèques ont eu lieu hier lundi, avons-nous appris. A noter que les sénateurs devaient plancher notamment sur les amendements à la loi électorale. Un dossier sur lequel l’un des membres du groupe des six, le sénateur Jean Charles Moïse, se dit prêt à débattre avec les sénateurs pro-gouvernementaux en vue de les convaincre de la nécessité de déclarer le document d’amendement irrecevable.
 
22 avril 2014 06H56
Les élections auront bel et bien lieu cette année, confirme le Président Martelly
Les élections auront bel et bien lieu cette année, confirme le Président Martelly

Le président Michel Martelly qui a rencontré la semaine dernière un groupe de parlementaires américains a réitéré sa décision d'organiser des élections dans le pays d'ici la fin de l'année en cours.



M. Martelly avait reçu mercredi une délégation du Congrès américain en présence du Premier ministre Laurent Lamothe, de l'ambassadeur des Etats-Unis Mme Pamela White, et de celui d'Haïti à Washington, M. Paul Altidor, a-t-on appris.

La délégation du Congrès américain était composée des Républicains Robert GOODLATTE (Virginie), Steve KING (Iowa), Thomas MARINO (Pennsylvanie), et des Démocrates Gregory W. MEEKS (New York) et Sheila JACKSON-LEE (Texas).

"Le Président Michel Joseph Martelly a exprimé sans la moindre équivoque sa ferme volonté d’organiser des élections dans le pays vers la fin de l'année. Il a aussi réaffirmé sa foi dans la poursuite du dialogue afin d’établir un climat de confiance susceptible de rassurer les acteurs politiques", selon un communiqué de la présidence. 

En outre, le Président de la République s’est dit déterminé à lutter en faveur de la stabilité politique et institutionnelle et à renforcer l'état de droit.

D'un autre côté, le Chef de l'Etat a sollicité le soutien des parlementaires américains pour que l’aide au développement apportée par leur pays à Haïti soit canalisée directement à travers les institutions étatiques haïtiennes, de manière à permettre à son administration de mieux répondre aux nombreuses attentes du peuple haïtien.

"Les membres de la délégation ont salué les progrès réalisés en Haïti ces trois dernières années ainsi que les efforts déployés par l'administration Martelly afin de mettre le pays sur les rails du développement durable. 

Aussi ont-ils rassuré le Chef de l'Etat de leur plein soutien", conclut le texte de la présidence.


 
20 avril 2014 08H48
Le Président Martelly en tournée à Taïwan
Selon un communiqué du bureau de Communication de la Présidence, le chef de l’État, Michel Joseph Martelly, accompagné de la Première Dame, Mme Sophia Martelly, et du Ministre des Affaires Etrangères, M. Duly Brutus, se sont rendus le samedi 19 Avril, en République de Chine (Taïwan), pour une visite qui durera jusqu'au 24 avril.

Cette visite, précise le communiqué, s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les deux États, et sera l’occasion pour le Président Martelly et son homologue du Taïwan, Ma Ying-jeou, d’échanger sur des questions d’intérêt commun et sur l’évolution de la situation tant au niveau régional qu’au niveau international.

Le Président de la République et sa délégation seront de retouril le samedi 26 avril 2014.

 
18 avril 2014 20H28
Josué Merilien et Me André Michal retenu au commissariat de Mirebalais pendant 3 heures.
Retenus durant près de 3 heures au commissariat de Mirebalais, Me André Michel et le professeur Josué Mérilien ont été autorisés à partir.

Les deux militants ont été gardés au poste de police parce qu’il ne pouvait pas présenter aux policiers la carte d’enregistrement du véhicule qui les transportait.

Toutefois, les agents de l’ordre ont gardé le véhicule en attendant que les concernés apportent le document manquant.

Les deux hommes étaient en route pour la ville de Hinche dans le cadre d’une série de mobilisations visant l’amélioration des conditions de travail des enseignants en Haiti.

 
15 avril 2014 19H49
Meurtre à Pacot: le prochain film de Raoul Peck sur le séisme du 12 Janvier

Après le film documentaire « Assistance Mortelle », qui critique l'aide accordée à Haïti par la communauté internationale, le réalisateur d'origine haitienne, Raoul Peck, a annoncé qu’il tournera un long métrage « Meurtre à Pacot » qui traitera de la façon dont le peuple haïtien a traversé les pénibles semaines qui ont suivi la tragédie du 12 janvier 2010,.


''Meurtre à Pacot'' racontera le quotidien de trois personnages au lendemain du tremblement de terre du 12 janvier 2010 à Port-au-Prince. Un couple de bourgeois intellectuels qui a vu sa grande maison s’écrouler devra se réinventer une vie dans une grande précarité matérielle. En parallèle, une jeune femme du ghetto urbain voudra profiter de l’arrivée d’humanitaires occidentaux pour changer de vie. 

Ce film dont la date de sortie n’est pas encore connue mettra en vedette, les acteurs français Alex Descas et Thibault Vincon, ainsi que la chanteuse actrice d’origine allemande et nigériane Ayo et l’actrice haitienne Lovely Kermonde Fifi.

 
15 avril 2014 19H48
Le Premier Ministre visite Barbancourt et le complexe industriel du Groupe Colds.
Le Premier Ministre visite Barbancourt et le complexe industriel du Groupe Colds.

Lundi, dans le cadre de sa politique de promotion des investissements, le Premier Ministre, Laurent Lamothe, accompagné de Fresnel Jean-Baptiste, Directeur Général de l’Administration générale des douanes et d’Antoine Atouriste Directeur Général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) a visité les installations du Rhum Barbancourt et le campus industriel du Groupe Coles comprenant les entreprises Tropic S.A, Cannex et Sun Food en vue de supporter le secteur privé haïtien dans ses efforts de création d'emplois en faveur de la population.

Au cours de sa visite à l'usine Barbancourt, la doyenne des entreprises haïtiennes [fondée en 1862], le Chef du Gouvernement s'est entretenu avec Thierry Gardère. le Président Directeur Général de Rhum Barbancourt, qui produit essentiellement des rhums bruns [3 étoiles (4 ans d'âge) ; 5 étoiles (8 ans d'âge) ; « Réserve du Domaine » (15 ans d'âge)], des produits reconnus sur plan international et exportés dans plus de 20 pays, principalement dans les Caraïbes, aux États-Unis, en France et en Italie.

« Nous sommes très contents de visiter la société Rhum Barbancourt, un producteur d’un rhum internationalement reconnu pour son authenticité et sa qualité [...] Dans le cadre du support de mon Gouvernement à des entreprises qui créent des emplois, nous voulons visiter ces sociétés pour leur montrer que le Gouvernement veut continuer à supporter toutes les compagnies, dont le Rhum Barbancourt [...] Cette visite est pour mon gouvernement, une manière de nous informer du fonctionnement des entreprises, afin de pouvoir avancer avec tous les investisseurs [...] » Au cours de sa visite, le Premier Ministre a également abordé la question d’exportation des Rhums Barbancourt sur le marché dominicain, rappelant « Nous avons soulevé la question de la réciprocité des échanges lors du dernier dialogue que nous avons eu avec nos confrères dans le cadre du dialogue binational, a-t-il dit. Nous allons encore revenir avec cet engagement en vue de permettre à des sociétés haïtiennes comme le rhum Barbancourt d’écouler ses produits en République dominicaine avec beaucoup plus de facilité.»

 
15 avril 2014 19H47
Le Premier Ministre visite Barbancourt et le complexe industriel du Groupe Colds.
Le Premier Ministre visite Barbancourt et le complexe industriel du Groupe Colds.

Lundi, dans le cadre de sa politique de promotion des investissements, le Premier Ministre, Laurent Lamothe, accompagné de Fresnel Jean-Baptiste, Directeur Général de l’Administration générale des douanes et d’Antoine Atouriste Directeur Général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) a visité les installations du Rhum Barbancourt et le campus industriel du Groupe Coles comprenant les entreprises Tropic S.A, Cannex et Sun Food en vue de supporter le secteur privé haïtien dans ses efforts de création d'emplois en faveur de la population.

Au cours de sa visite à l'usine Barbancourt, la doyenne des entreprises haïtiennes [fondée en 1862], le Chef du Gouvernement s'est entretenu avec Thierry Gardère. le Président Directeur Général de Rhum Barbancourt, qui produit essentiellement des rhums bruns [3 étoiles (4 ans d'âge) ; 5 étoiles (8 ans d'âge) ; « Réserve du Domaine » (15 ans d'âge)], des produits reconnus sur plan international et exportés dans plus de 20 pays, principalement dans les Caraïbes, aux États-Unis, en France et en Italie.

« Nous sommes très contents de visiter la société Rhum Barbancourt, un producteur d’un rhum internationalement reconnu pour son authenticité et sa qualité [...] Dans le cadre du support de mon Gouvernement à des entreprises qui créent des emplois, nous voulons visiter ces sociétés pour leur montrer que le Gouvernement veut continuer à supporter toutes les compagnies, dont le Rhum Barbancourt [...] Cette visite est pour mon gouvernement, une manière de nous informer du fonctionnement des entreprises, afin de pouvoir avancer avec tous les investisseurs [...] » Au cours de sa visite, le Premier Ministre a également abordé la question d’exportation des Rhums Barbancourt sur le marché dominicain, rappelant « Nous avons soulevé la question de la réciprocité des échanges lors du dernier dialogue que nous avons eu avec nos confrères dans le cadre du dialogue binational, a-t-il dit. Nous allons encore revenir avec cet engagement en vue de permettre à des sociétés haïtiennes comme le rhum Barbancourt d’écouler ses produits en République dominicaine avec beaucoup plus de facilité.»

 
15 avril 2014 19H46
30e Gala de l’Association Haïtiano-Américaine des Infirmières de Floride
30e Gala de l’Association Haïtiano-Américaine des Infirmières de Floride

Samedi, la Première Dame d’Haïti, Sophia Martelly, a participé, au 30e Gala de l’Association Haïtiano-Américaine des Infirmières de la Floride (HANA). Cette organisation qui regroupe plus de 800 professionnels de la santé vivant dans la diaspora, avait choisi Mme Martelly comme intervenante principale de ce Gala.

Accompagnée de François Guillaume II, le nouveau Ministre des Haïtiens vivant à Étranger, la Première Dame en a profité pour mettre l’accent sur l’importance de la santé comme facteur de développement et le rôle de chaque Haïtien indistinctement dans la marche du pays vers le progrès « Trente ans de service à la communauté, ce n’est pas 30 jours. Je suis venue apporter mon support comme je le fais dès qu’il s’agit d’un travail positif et aussi encourager tous les enfants d’Haïti, d’où qu’ils soient, à apporter leurs connaissances et leurs compétences au service de leur pays, » félicitant les membres de l’association, qui ont su tenir la flamme haute dans la diaspora haïtienne durant les 30 ans de leur existence et gardé des liens très forts avec leur pays d’origine.
Cette cérémonie a été également l’occasion pour Marjorie Lozama, la Présidente de l’HANA, de remettre en présence Nahomie Mirville, l'ancienne présidente de l’Association, une plaque d’Honneur à la Première Dame, pour son implication et son dévouement, pour la lutte en faveur de l'accès du plus grand nombre aux soins de santé « En présence de la souffrance humaine, je vis à chaque fois la même sensation, celle d'être soudée à l'autre par le seul fait d'appartenir à une seule race, la race humaine et l'obligation qui m'est faite de faire la différence ! » a déclaré Sophia Martelly.

Soulignons que l’HANA a déjà permis à 8 jeunes haïtiens (présent à ce Gala) dont 2 venant d’Haïti, de bénéficier de bourses d’études en Nursing.

 
13 avril 2014 10H22
Le Père de l’Acteur jimmy Jn Louis victime d’une attaque à main armée
Louis L'Ephène Jean-Louis avait reçu une balle à l'abdomen au moment où des individus armés circulant à moto procédaient, ce dimanche 6 avril, au braquage d'une épicerie non loin de son domicile du Boulevard du 16 Décembre à Port-au-Prince.

Le père de l'acteur haitiano-américain a succombé à ses blessures ce jeudi 10 avril, quatre jours après avoir subi une intervention chirurgicale à l'hôpital de référence de Médecins sans Frontières.

Il avait 78 ans.

 
13 avril 2014 10H19
Le Président Martelly en tournée à Port-Margo, Pilate et au Borgne


Sa mort vient relancer le débat sur la gestion de l'insécurité dans la zone métropolitainVendredi, le Président Michel Martelly, a effectué une tournée d’une journée dans le Nord, notamment dans les communes de Pilate, Port-Margot et Borgne où il a rencontré la population autour du développement de ces zones.

Accompagné de Philippe Cinéas, Secrétaire d'Etat aux Travaux Publics, le Chef de l'État, accueilli par le Délégué Départemental du Nord, Ardrouin Zephyrin, des Députés Périlus Worms (Pilate) et Jude Charles Faustin (Port Margot/Borgne), a exprimé sa préoccupation par rapport à la situation de ces habitants, leur rappelant la somme de travail à effectuer, de l'accès à l'éducation à la création d'emplois, en passant par l'éradication de la pauvreté extrême, l'inclusion sociale, la création d'infrastructures routières en vue du développement des communautés...

À Pilate où il a visité un nouveau restaurant communautaire, le Chef de l’État a promis, entre autres, la construction d’infrastructures routières, l’achèvement de la construction de la Place publique ainsi que du Lycée de Pilate et réitéré sa détermination à continuer de servir la population.

 
13 avril 2014 10H16
Cholera en Haïti: 9.000 Morts en Quatre Ans !
6, 2 millions de dollars américains (US $ 1.00 = 45 gourdes ; 1 euro = 65.00 gourdes aujourd’hui) sont alloués par l’Organisation des Nations-Unies (Onu) pour poursuivre la lutte contre le choléra, indique un communiqué transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

Cette allocation approuvée par le coordonnateur des secours d’urgence des Nations-Unies, Valérie Amos, provient du Fonds central d’intervention (Cerf).

Elle permettra de financer des équipes mobiles d’intervention rapide dans les domaines de la santé, de l’eau potable, de l’assainissement et de l’hygiène.

En appui au plan national d’élimination du choléra, le montant total nécessaire pour lutter contre le choléra en 2014, est estimé à 40 millions de dollars.

Depuis 2013, ces structures se déploient pour répondre aux alertes, offrant des services comme la distribution des intrants médicaux, l’investigation des cas suspects, la désinfection et la sensibilisation des populations.

L’une des priorités identifiées est également la poursuite des opérations de vidange dans les camps de personnes déplacées.

La poursuite des activités est essentielle pour réduire davantage la transmission de la maladie, estime le coordonateur de l’action humanitaire en Haïti, Peter de Clercq.

Un manque de fonds risquerait d’entrainer le départ des acteurs de choléra et, du même coup, une résurgence de cas suspects, alerte t-il.

La saison des pluies commencée ce mois d’avril fait craindre une recrudescence des cas de choléra.

L’épidémie a déjà fait 9 mille morts depuis son apparition en octobre 2010.

Suite à des études internationales, plusieurs organisations nationales et étrangères appellent en vain l’Onu à reconnaitre sa responsabilité dans le déclenchement de l’épidémie en Haïti. [emb apr 11/04/2014 13:20]
 
12 avril 2014 16H54
Le MHAVE veut revaloriser la Diaspora
Vendredi, François Guillaume II, le nouveau Ministre des Haïtiens Vivant à l’Étranger (MHAVE) http://www.haitilibre.com/article-10866-haiti-politique-il-est-grand-temps-que-le-mhave-remplisse-convenablement-sa-mission-dixit-francois-guillaume-ii.html a tenu une rencontre d’échange avec le personnel du Ministère

Le Ministre Guillaume II, a rassuré tout d’abord les employés sur les rapports de respect mutuel et de proximité, qui doivent exister au MHAVE, affirmant « Compte tenu des objectifs que je me suis fixé, nous sommes des collaborateurs. Dorénavant, vous avez en moi quelqu’un qui veut à tout prix, revaloriser le Ministère. Il y a beaucoup de défis, mais ensemble nous allons les relever. »

Il a ensuite insisté sur la revalorisation de la diaspora, soulignant que le premier ambassadeur d’Haïti est sa diaspora, estimant que « Nos compatriotes de l’extérieur sont prêts à travailler avec le MHAVE pour une meilleure image d’Haïti à l’étranger. »

Pour arriver aux résultats escomptés, le Ministre élabore un plan d’action, qui comprendra l’ensemble des actions à entreprendre. Ce plan d’action aura entre autres pour objectifs de :

• Procéder au recensement général de la diaspora ;
• Créer un réseau de centre d’accès à la diaspora ;
• Mettre sur pied un mécanisme permettant à la diaspora d’investir plus facilement en Haiti ;
• Lancer une campagne de relèvement pour le redressement de l’image d’Haiti à l’étranger.

Le Ministre du MHAVE entend, par cette démarche, tenir la diaspora informée de toutes les activités du ministère. Un représentant du Ministère organisera des forums et des rencontres dans chaque grande ville étrangère, ayant une forte communauté haïtienne. Un accord sera signé prochainement avec le Ministère des Affaires étrangères à cet effet.

Par ailleurs, rappelons que le Consulat Général de la République d’Haïti à Miami avait donné au « Moca Cafe & Lounge », une réception en l’honneur de François Guillaume II, Consul Général sortant. Lors de cette réception d’adieu, les employés du Consulat Général de la République d’Haïti à Miami et plusieurs personnalités de la Communauté Haïtienne de Miami entre autres : Jean Monestime, Commissioner du Comté de Miami-Dade ; Madame Sandy Dorsainvil, Directrice du Little Haiti Cultural Center ; Mme. Laura Quinlan du Rythme Foundation ; Mme Gepsie Metellus, Directrice de Sant La et le Dr. Rudy Moise, ont saisi l'occasion pour rendre un vibrant hommage à M. Guillaume II, pour sa contribution à l'avancement de la communauté.(Haiti Libre)