Recherche

«Notre ennemi aujourd'hui c'est nous mêmes»

Extraits du message du Président Jovenel Moïse, le Premier Janvier aux Gonaïves:

01/01/2018

« De 1804 à aujourd'hui [...] nous devons nous questionner sur ce que nous avons fait de l'héritage de nos ancêtres, ce que nous avons fait du pays, ce que nous avons décidé de faire avec.

Est-ce que nous avons prit confiance d'où sommes nous et d'où nous voulons aller ? [...] Les enfants de 1804 de doivent pas avoir peur de la vérité. Je le dit en vérité, où la Nation se trouve aujourd'hui elle ne peut pas y rester, où nous sommes aujourd'hui ne nous ressemble pas, ce n'est pas notre place, où nous sommes ce n'est pas cela que Toussaint Louverture, Jean Jacques Dessalines, Henry Christophe, Alexandre Pétion, Capois LaMort, Capois... voulaient pour le pays, ce n'est pas pour cela qu'ils ont sacrifié leur tête.

L'héritage est menacé, qu'avons nous décidé de faire avec le pays ? Sommes nous prêts à relever les nouveaux défis ? Sommes nous déterminés à faire émerger notre pays, émerger l'économie de notre pays ? [...] »