Recherche

Chili: Un Haïtien sauve une femme tombée du 9ème étage d’un bâtiment

C’est une histoire digne d’un film de superman. Mais elle n’a rien d’une fiction. Un  Haïtien a utilisé ses bras pour sauver une femme tombée du 9ème étage d’un bâtiment au Chili.

D’après Diaro Libre, un journal dominicain, l'incident est survenu à la capitale, Santiago, dans le quartier de l'Indépendance. Une femme est dangereusement suspendue d'un balcon au neuvième étage. En bas, une foule de passants s’agitent  et poussent des cris de secours. Devant l’urgence de la situation, certains spectateurs n’ont pas hésité  à brandir leurs téléphones portables pour filmer la scène de détresse.

Le hasard a fait qu’un certain Richard Joseph est arrivé au même moment dans le bâtiment où il avait rendez-vous avec des amis, à peine vient-il de performer à un évènement avec l'Organisation « Buena Onda » dans le cadre de la célébration de la bataille de Vertières. « Quand je suis arrivé j'ai vu deux j'ai vu deux personnes qui regardaient vers le haut et j’ai entendu des cris "ne vous jetez pas". Par curiosité je suis allé au parking pour regarder et j'ai vu la dame », a-t-il déclaré à la chaîne 24Horas.

Sa réaction ? « J'allais sortir mon portable pour enregistrer, comme c'est la mode, mais j'ai dit, c'est le moment d'aider cette dame, pas d'enregistrer. Si personne ne peut aider d'en haut, alors nous pouvons l'arrêter ci-dessous. »

Ayant eu du mal à s'accrocher aux barreaux du balcon, la femme est finalement tombée dans le vide et M. Joseph l’a attrapée. Elle a la vie sauve.

Pourtant, le jeune appréhende son acte héroïque comme un geste ordinaire : « Je ne pensais pas que c'était dangereux pour moi. Je me suis concentré et quand elle a atteint mes bras, j'ai plié la cheville et le genou et je suis tombé par terre. Quand je regardais, je pensais que j'avais rien fait, parce qu'il saignait de la bouche et ne respirait pas, mais trois minutes après, elle a repris son souffle. »

« J'ai essayé d'amortir le coup. Je ne pensais pas que j'allais la sauver, je pensais juste à la logique. Si quelque chose l'amortit avant de recevoir le coup, il y a des chances que sa tête ne frappe pas le sol pour mourir », a-t-il ajouté.

La survivante dont l’identité n’est pas dévoilée a été transportée à l’hôpital où elle se trouve dans un état critique. De son côté,  Richard Joseph n’en est pas sorti indemne. Il a subi des blessures aux bras et au genou et se déplace maintenant au moyen d’une botte de marche.