Recherche

INFORMATIONS AHP

TPS: Panique dans la communauté haïtienne ...
Le gouvernement des Etats-Unis s'apprêterait à mettre fin au TPS (statut de résidence temporaire) dont bénéficie environ 300 000 étrangers, dont plus de 50 000 haïtiens. Le secrétaire d'Etat, Rex Tillerson, dans une lettre à la secrétaire du département de la Sécurité intérieure, Elaine Duke, soutient que la situation s'est améliorée dans les pays d'origine des ressortissants concernés, ce pour recommander l'arrêt du programme.

- Etat de choc donc au sein de la communauté haïtienne des Etats-Unis
De nombreuses personnalités, dont des avocats, se mobilisent pour tenter d'empêcher un tel malheur.
- Beaucoup dans les radios haïtiennes des Etats-Unis s'étonnent que les Haïtiens qui sont environ un million dans ce pays, ne soient pas capables de réaliser une manifestation mobilisant plis de 200 personnes, pour tenter de convaincre l'administration Trump à faire marche arrière.

- Le président Jovenel Moise dit croire que la matérialisation d'une telle décision pourrait avoir des impacts économiques graves sur Haïti.

- Le président du NEHRO, Josué Renaud, informe que plusieurs groupes organisés et des entreprises des Etats-Unis ont initié des démarches en vue de sensibiliser les autorités sur l'apport des étrangers à l'économie du pays et mettre en garde contre une déportation massive. Il dit espérer que ces démarches ajoutées au plaidoyer d'organisations de défense des droits humains réussiront à faire pencher la balance du coté des migrants.