Recherche

Moise Jean Charles, hospitalisé, victime, semble-t-il, des gaz lacrymogènes inhalés au milieu des manifestations

Port-au-Prince, vendredi 27 octobre 2017 ((rezonodwes.com))– Le leader de Pitit Dessalines, Moïse Jean-Charles, victime d'un « sérieux malaise », a été hospitalisé vendredi (27 octobre), a annoncé le journaliste Jean Monard Métellus, présentateur des émissions Ranmase et Intersection.
« Depuis hier, l'ancien sénateur ne se porte pas bien, mais ce n'est que ce matin, à cause de la persistance du malaise, qu'il a été transporté d'urgence dans un centre hospitalier » a indiqué Métellus.
Moise Jean-Charles a subi des tests médicaux (et il se dit qu'il serait victime des effets de l'inhalation des gaz lacrymogènes lors des manifestations politiques dont il est l'un des promoteurs).