Recherche

35 millions de dollars en dons de la Banque mondiale pour améliorer l’accès à l’électricité en Haïti

35 millions de dollars en dons de la Banque mondiale pour améliorer l’accès à l’électricité en Haïti

P-au-P, 26 oct. 2017 [AlterPresse] --- La Banque mondiale (Bm) a approuvé deux dons d’un montant de 35 millions de dollars américains « pour l’amélioration de l’accès à l’électricité en Haïti », indique un communiqué en date du 26 octobre 2017.

Plus de deux millions d’Haïtiens « mal desservis », en matière d’électricité, devraient bénéficier de cette démarche, dans les milieux ruraux et urbains, selon le communiqué de presse.

Seulement 1 Haïtien sur trois a actuellement accès à l’électricité, principalement dans les zones urbaines,.alors que de nombreuses sources d’énergie renouvelable d’Haïti, en particulier les dispositifs photovoltaïques ayant la capacité d’alimenter plus de cinq millions de personnes, sont inexploitées, fait savoir Anabela Abreu, directrice des opérations de la Bm pour Haïti.

Parvenir à fournir de l’électricité, à partir des systèmes d’énergie renouvelable, à davantage de familles, d’entreprises et de services collectifs dans les zones mal desservies, diversifier l’offre énergétique et réduire le coût de l’électricité : telle est la promesse faite par la Banque mondiale pour Haïti.

Les deux projets « Services énergétiques renouvelables pour tous » et « Services énergétiques modernes pour tous », provenant des Fonds d’investissement climatiques (Cif), sont financés à hauteur de 19,62 millions de dollars et 15.65 dollars, respectivement par le programme de valorisation à grande échelle des énergies renouvelables (Srep, en Anglais) et le Fonds pour les technologies propres (Ctf).

Ces deux projets de la Banque mondiale, qui seront mis en œuvre par la cellule chargée de l’énergie au sein du Ministère des travaux publics, des transports et des communications (Mtptc), visent entre autres, à favoriser l’investissement privé dans les énergies propres, accroître l’accès des ménages ruraux à l’électricité et renforcer les capacités des institutions locales et sensibiliser les communautés à l’utilisation des énergies renouvelables.

Par ailleurs, le président Jovenel Moïse, avait promis, en juin 2017, de réussir le pari de doter Haïti, dans 24 mois (d’ici le mois de juin 2019), d’électricité publique 24 heures par jour.

Le programme Kay pa m klere » a déjà commencé dans les zones rurales du pays, avait-il rappelé.

Ce programme ambitionne de mettre, dansr chaque maison des sections communales, un mini-système solaire, devant permettre d’alimenter quatre ampoules électriques, de recharger un téléphone portable et de faire fonctionner un poste de radio.. [la emb rc apr 26/10/2017 14:30]