Recherche

Manifestations: des tirs d’origine inconnue font 6 blessés

Port-au-Prince, le 5 octobre 2017 - (AHP) - Le premier des 4 jours de mobilisation contre le budget 2017-2018 a tourné au drame. Ce jeudi dans le quartier de Saint-Martin, et au Carrefour de l'Aéroport, des civils armés non identifié ont fait feu sur la foule, blessant au moins 6 manifestants.

Les protestataires, environ un millier ce jeudi, qui affirment avoir gagné les rues, d'abord pour protester contre le budget 2017-2018, ont indiqué que leurs revendications vont à présent, au-delà de la question du budget. Ils réclament le départ du président Jovenel Moise qu'ils estiment incapable de mener le pays a bon port.

La manifestation qui aurait dû aboutir devant le palais présidentiel, a pris fin prématurément, en raison notamment des attaques dont ont été l'objet les participants.

Plusieurs manifestants, dont Marie Elisabeth Codada de Force Populaire et Chritelle Jean-Pierre du Mouvement des Grands Leaders, ont dénoncé le fait que les policiers qui étaient censés assurer la sécurité des manifestants, soient restés impassibles face à ces attaques.

"Nous leur avons montré les bandits dépêchés par le pouvoir pour nous tirer desssus. Ils sont restés de glace, ont dénoncé révoltés des manifestants, pour qui il s'agirait d'un arrangement préalable.