Recherche

Samedi les manifestants ont repris le béton

Port-au-Prince, samedi 6 octobre 2017 ((rezonodwes.com))-- Les anti-budget ne se sont pas laissés démobilisés malgré l'échec de la marche de jeudi dernier au cours de laquelle ils ont essuyé des coups de feu et des jets de pierres.

La foule des protestataires, partie des quartiers populaires de Port-au-Prince, a parcouru l'autoroute de Delmas, mais s'est vue interdire l'accès de haut Delmas et de la commune de Pétion-Ville par des policiers qui ont érigé des barrages dans la zone du Carrefour de l'Aéroport en dépit d'un parcours préétabli par les responsables.
Les policiers ont fait usage d'eau et de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants et les empêcher de continuer leur route.
Le reste du groupe, accompagné du leader de l'opposition, Moise Jean Charles, a finalement obtempéré et s'est dirigé vers Nazon, puis s'est résigné à redescendre par Lalue afin de regagner le Centre-Ville.