Le président haïtien invité par son homologue français Emmanuel Macron pour assister à un sommet sur le climat le mardi 12 décembre 2017 Le président haïtien invité par son homologue français Emmanuel Macron pour assister à un sommet sur le climat le mardi 12 décembre 2017  

ECONOMIE


Haïti importateur et exportateur de 'pèpè'


PORT-AU-PRINCE, 6 Décembre – Le New York Times publiait le 16 novembre dernier un reportage dont le titre pourrait se traduire comme suit : 'Un cargo doublement rembourré en partance pour Haïti.'
Ceci pour expliquer que lorsqu'un cargo laissant le port de New York pour Haïti paraît chargé à ras bord, ce n'est encore que la moitié du chargement, parce que, explique l'article : chaque véhicule à bord (voiture, mini bus, school bus ou autre), chaque réfrigérateur, tout ce qui est capable de contenir d'autres effets, est rempli aussi de tout ce qui est possible et même inimaginable dans un tel lieu.
Des matelas, des vêtements, des équipements (par exemple, ceux-ci provenant jusque d'une vieille cimenterie), des fours et réfrigérateurs datant de Mathusalem, des bicyclettes en veux-tu en voilà, des motos cent fois plus, des douzaines de voitures de modèles qu'on ne trouve plus sur le marché, et celles-ci à leur tour remplies de vêtements, draps, microwaves (fours à micro-ondes), pneus de rechange et pas tout à fait neufs, de packs de jus de fruits et ces jours-ci d'arbres de Noel (en plastic bien sûr).
Mais seuls les cargos pour Haïti qui sont admis à prendre la mer dans un tel état, parce que les Haïtiens sont arrivés à convaincre les autorités du port que tout ce bataclan est indispensable dans leur pays, surtout après le séisme qui a détruit la capitale haïtienne le 12 janvier 2010 faisant près de 300.000 morts.
Pour toute autre destination, ce genre de marchandises voyage dans des conteneurs conçus à cet effet et sécurisés.
Mais pour Haïti, ce sont les véhicules à bord, voitures, bus et autres qui jouent le rôle de conteneur.
Ce qui facilite l'envoi sans contrôle de toutes sortes de 'junks' qui viennent atterrir dans les rues de la capitale haïtienne et des autres villes du pays, encombrant les trottoirs comme on sait.
'Les gens ici ont toujours expédié des choses dans les véhicules, mais depuis le tremblement de terre, c'est beaucoup plus' explique E. Z. Vallon, un employé haïtien au Red Hook Shipping, qui supervise les véhicules, majoritairement usagés, placés à bord, et qui sert aussi d'interprète pour ses patrons, ceux-ci paraissant ravis, les Haïtiens étant toujours prêts à payer le prix qu'il faut pour aider les parents et autres relations laissés en Haïti.
'La situation est vraiment mauvaise pour eux, et nous devons faire tout ce qui est possible pour les aider' dit un homme qui est venu envoyer toutes sortes de choses pour sa sœur Juliette, principalement des produits alimentaires et des vêtements.


...


PORT-AU-PRINCE, 5 Octobre – Le jeudi 5 octobre écoulé c'était la soirée anniversaire de la République de Chine (Taiwan) que nos amis de l'Ambassade de Taiwan ont choisi de célébrer cette année dans la grande salle de fêtes de l'hôtel El Rancho à Pétionville, banlieue huppée de la capitale haïtienne.
On avait l'impression de retrouver les mêmes têtes tellement ces retrouvailles sont empreintes d'un sentiment de fidélité.
Taiwan est l'un des meilleurs supporters économiques pour Haïti parce que son aide ne se conçoit pas seulement en termes monétaires mais en mettant aussi la main à la pâte : projets agricoles en maints endroits, particulièrement dans les rizières de l'Artibonite, introduction et traitement industriel du bambou (Marmelade, dans le Nord, montagnes du Sud-Est etc) ; c'est aussi Taiwan qui attaquera la reconstruction des grands édifices publics de la capitale après le séisme destructeur du 12 janvier 2010 (palais de justice, ministère de l'intérieur etc). Et uniquement des dons.
Jeudi l'ambassadeur Cheng-hao Hu a annoncé que Taiwan va entreprendre un projet de fourniture de courant électrique pour la capitale haïtienne. Cela pour commencer ...
Les applaudissements ont été nourris.
Cependant chacun des invités (y compris probablement la Première dame, Martine Moïse, représentant le président de la République qui lui, était pris à la cérémonie de clôture de la mission des Casques bleus onusiens ou Minustah se déroulant au même moment), oui chacun avait une même idée de derrière la tête, c'est la compétition ouverte aujourd'hui par l'autre Chine, la République populaire de Chine (Pékin) dont une délégation économico-commerciale visitait récemment notre pays, faisant aussi des ouvertures au plan développement.
Comme par hasard il est aussi question dans le plan des Pékinois d'électrification de la capitale haïtienne.
Construction de logements sociaux ainsi que des édifices détruits par le séisme, dont la Mairie de Port-au-Prince.
L'entrée en scène de la Grande Chine (il est vrai par la petite porte puisque Haïti garde des relations diplomatiques avec Taiwan et que c'est inacceptable pour Pékin, du moins jusqu'à nouvel ordre), l'événement a eu cependant un grand effet médiatique auprès de l'opinion publique haïtienne à un moment où le pays traverse une double crise économique majeure et de confiance en soi, c'est chaque jour que des centaines de jeunes compatriotes prennent l'avion pour d'autres cieux, aujourd'hui plutôt des pays d'Amérique latine (Chili, Brésil, Mexique ...).
La République Populaire de Chine est considérée comme le portefeuille numéro 1 de la planète, à l'heure où l'assistance étrangère n'avait jamais été aussi chiche (Donald Trump serre étroitement les cordons de sa bourse et l'Union européenne fait sa première crise d'adolescence).
Pour l'Haïtien moyen, Pékin c'est le sauveur qu'on n'attendait pas.
Les réseaux sociaux vantent les résultats de son intervention financière et technique dans plusieurs nations africaines, particulièrement au Rwanda du général-président- Paul Kagame, petit pays de la dimension d'Haïti, avec une population semblable, et des cultures agricoles semblables (café, vétiver) et dont les résultats, en quelques années, sur le plan économique sont remarquables.
Bien entendu la richesse chinoise fait tourner toutes les têtes, surtout dans un pays aussi pauvre et aussi en retard économiquement que le nôtre.
Chine (Pékin) : produit intérieur brut (PIB) 17, 6 trillions de dollars américains en 2014 ; Etats-Unis : 17, 4 trillions.
Selon les grandes institutions internationales (FMI, Banque mondiale ...), dans les années à venir la Grande Chine devrait prendre de plus en plus d'avance sur les Etats-Unis.
De son côté, Taiwan, pas plus grand que notre pays en dimensions géographiques, a un PIB par habitant de près de 38.000 $ (chiffres datant de 2011), légèrement supérieur à la moyenne de l'Union européenne, et un Produit intérieur brut de 484,7 milliards en 2012, ce qui en fait la 19e puissance économique du monde, taux de croissance de 8% en moyenne. Et sa croissance reste soutenue.
Dans son discours jeudi, l'Ambassadeur de Taiwan nous rappela les débuts difficiles : la fuite sur l'île de Formose en opposition au système communiste régnant sur la Chine continentale, la privation de certaines libertés individuelles dans une nouvelle république survivant comme une citadelle assiégée, puis peu à peu l'ouverture au système démocratique.
Aujourd'hui la République de Chine (Taiwan) est un pays totalement démocratique et à économie de libre marché, capitaliste et moderne.
Après avoir misé sur la modernisation de l'agriculture dans un premier temps, Taiwan s'est engagé de plus en plus dans les nouvelles technologies. Au point que l'Ambassadeur a pu parler jeudi de nouveau 'Silicon Valley' - qui est, comme on sait, le centre moteur des nouvelles grandes découvertes technologiques dans le monde et basé en Californie (Etats-Unis).
Et tout cela, rappelons-le, dans un pays ne dépassant pas la taille du nôtre et qui a connu comme nous, il y a seulement quelques décennies, les mêmes problèmes de pauvreté, de chômage et d'émigration massive.
Aussi nous est-il venu à l'idée que, au vu de ces deux tentations, d'un côté la richesse pékinoise et de l'autre l'exemple taïwanais, aujourd'hui le cœur d'Haïti balance.
Il est évident que notre pays est entre deux offres. Celle de Pékin est encore floue mais il n'empêche que la position géostratégique d'Haïti, commercialement parlant (à l'entrée du Canal du vent reliant le nord et le sud du continent), ne peut ne pas tenter un pays dont l'avenir repose sur la conquête des grandes avenues commerciales de la planète.
De l'autre, l'exemple en vrai d'un pays qui nous ressemble et qui nous propose son aide de manière effective.
Nous pouvons non seulement bénéficier de cette aide mais aussi prendre exemple sur un modèle de réussite.
A condition de réaliser un point important comme nous disait un ancien ambassadeur de Taiwan : l'instruction.
Deux forces : la jeunesse et l'instruction, ce sont les deux principales armes d'Haïti.
Combien valent-elles dans le nouveau budget 2017-2018 qui provoque tant de mécontentement ? Allez savoir.

Mélodie 103.3 FM, Port-au-Prince

Les Toutes Dernières

13 décembre 2017 03H41
Funérailles officielle pour Manno Charlemagne lit-n dans Rezo Nòdwest
12 décembre 2017 Rezo Nodwes Mardi 12 décembre 2017 ((rezonodwes…
12 décembre 2017 00H56
Les présidents Emmanuel Macron et Jovenel Moïse se rencontrent
Déclaration conjointe de Jovenel Moise et d'Emmanuel Macron       En matière d’éducation, le plan d’action établi en 2015 par [le ministère de l'éducation haïtien de l'époque, ndlr]  sera intégralement exécuté avec 50 millions d’euros annoncés…
11 décembre 2017 23H08
Le gouvernement américain fait don de casernes de pompiers aux autorités haïtiennes
 Port…
11 décembre 2017 02H42
AU REVOIR MANNO !
    Manno Charlemagne était un chanteur folklorique haïtien, écrivain et compositeur, né en 1948, dans la ville de Carrefour, une banlieue grandissante à Port…
11 décembre 2017 01H36
Voyage en Belgique
SEJOUR EN BELGIQUE    mercredi 13 décembre, le Président se rendra en Belgique où l’attend un agenda bien rempli…
11 décembre 2017 01H35
Le Voyage du Président jovenel Moïse en France
Le Président de la République en voyage officiel en Europe
11 décembre 2017 01H33
Le Président Jovenel Moïse est bloqué à l'aéroport de Londres. pr´
Bloqué à Londres, Jovenel Moïse n’a pas pu rencontrer la communauté haïtienne à Paris   Les aléas climatiques empêchent à Jovenel Moïse d’arriver à Paris…
7 décembre 2017 02H18
LA GRANDE MANIFESTATION DU 5 DECEMBRE
Haïti…

Nouvelles En Bref

  • Le président en Belgique
  • Cartes de crédit
  • Criminalité
  • Marche contre la corruption
  • VILLAGE ALTERNATIBA HAÏTI 2017
  • 29 novembre 1987
  • Investissement de 82 millions
  • Religion et PolItique
  • Moreau/Camp-Perrin
  • Agriculture
  • Déficience intellectuelle
  • Repaire d’un gang
  • TELEPHONIE
  • Hadom

Le président de la République Jovenel Moise se trouve en tournée officielle en Europe bientôt. S'il doit s'entretenir avec son homologue français Emmanuel Macron, il ne manquera pas d'effectuer un passage en Belgique où, le 14 décembre, il devrait s'entretenir avec le Roi et la Reine de Belgique. Article Complet

Port-au-Prince, le 7 décembre 2017 - (AHP) -Le gouverneur de la Banque de la République d'Haïti, Jean Baden Dubois, a fait le point le jeudi 7 décembre sur la nouvelle décision qui consiste à exiger que toutes les transactions effectuées à partir de cartes de crédit émises en Haïti,

Article Complet

Port-au-Prince, le 7 décembre 2017 - (AHP) - Le chef du Parquet de Port-au-Prince, Clamé Ocname Daméus et le chef de la police de Pétion-Ville, Jean-Gospel Monélus ont rendu visite le jeudi 7 décembre à Alain Pierre Bazile et son épouse, agressés la veille par des bandits armés alors qu'ils

Article Complet

Port-au-Prince, le 6 décembre 2017 - (AHP) - Des milliers de personnes ont participé, le mardi 5 décembre, dans les rues de la capitale à une importante marche pacifique pour dénoncer la corruption et l'impunité qui gangrènent, disent-ils, l'administration publique. Article Complet

Cité Soleil, le 10 décembre 2017 – (AHP) - Le parc athlétique d'Haïti a accueilli les 8 et 9 décembre, la 3e édition de « Village Alternatiba », une initiative du collectif Alternatiba et du groupe d'Action francophone pour l'environnement (GAFE) qui avaient choisi cette année, la gestion et la valorisation des

Article Complet

Note Officielle - Port-au-Prince, le mercredi 29 novembre 2017. Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse, accompagné du Premier ministre, Jack Guy Lafontant, a déposé, ce mercredi 29 novembre à l'Ecole nationale Argentine Bellegarde, une gerbe de fleurs au pied du mémorial dédié aux personnes tuées

Article Complet

Suite à une visite officielle (lundi 27 novembre) à Caracas (Venezuela) le président haïtien Jovenel Moïse a annoncé un investissement de 82 millions de dollars américains dans les secteurs agriculture, énergie et route. Cette somme sera tirée, dit-il, d'un fonds de 97 millions de dollars déjà disponible à

Article Complet

Les évêques, réunis en Assemblée Plénière Ordinaire au siège de la CEH à Lilavois, du 27 Novembre au 1er Décembre 2017, ont pris la décision d'interdire l'utilisation partisane de l'enceinte religieuse. Article Complet

Port-au-Prince, le vendredi 1er décembre 2017.- Le chef de l'Etat était accompagné du chef de la délégation de l'Union européenne en Haïti, Vincent Degert, et de plusieurs membres du cabinet ministériel. Article Complet

Cayes, 29 nov. 2017 [AlterPresse] --- Onze projets agricoles de stockage, de transformation et de commercialisation du maïs, du manioc, de l'arachide et du riz, portés par des Organisations de producteurs ruraux (Opr) du Sud viennent de recevoir un financement dans le cadre du Projet de Renforcement des Services

Article Complet

P-au-P, 28 nov. 2017 [AlterPresse] --- Des activités autour de la déficience intellectuelle se déroulent, du lundi 27 au mardi 12 décembre 2017, dans les 10 départements géographiques d'Haïti, en vue de sensibiliser la population sur les droits des personnes handicapées. Article Complet

Pétion-Ville, le 27 novembre 2017 - (AHP) - Les forces de l'ordre ont appréhendé le lundi (27 novembre), le présumé chef de gang, Georges William Mc Nally. C'est la police de Pétion-Ville qui a procédé à son interpellation à Pèlerin 5, moins de 24 heures après l'arrestation de son épouse

Article Complet

Les nombreuses plaintes dirigées contre les fournisseurs d'internet et de téléphonie ont finalement réussi à susciter la réaction d'au moins une des compagnies concernées. Article Complet

Le journal Haïti en Marche signale toute une série de bâtiments inachevés ou mal construits, tels que Le Triomphe (dont Hadom dit n'avoir pas touché la totalité du contrat ...).
Et pour cause.

Article Complet