Recherche

Lettre du gouvernement d’Haïti pour demander à l’administration Trump une extension de 18 mois du TPS

PORT-AU-PRINCE - Le Gouvernement haïtien a écrit à l’administration Trump pour formellement demander une extension pour 18 mois du programme TPS dont bénéficient environ 60.000 Haïtiens vivant aux Etats-Unis depuis le tremblement de terre de 2010 qui a ravagé une partie importante d’Haïti. 

La requête a été remise vendredi (6 octobre) au Département du Homeland Security (Département de l’Intérieur aux Etats-Unis) et a été rédigée par l’ambassadeur d’Haïti à Washington, Mr Paul Altidor, sur demande du président haïtien Jovenel Moïse. 

Cette requête lance aussi une invitation à la Secrétaire du Department of Homeland Security, Elaine Duke, à visiter Haïti avant que la décision ne soit prise le mois prochain pour décider si oui ou non il faut faire bénéficier les Haïtiens d’une extension de ce statut de protection temporaire communément appelé TPS. 

Le TPS pour les Haïtiens doit expirer le 22 Janvier 2018. Et c’est en Novembre prochain que l’administration TRUMP décidera s’il y aura une extension ou non pour les citoyens originaires d’Amérique latine vivant aux Etats-Unis. 

“Une visite en Haïti vous permettrait de vous faire une idée de ce que représenterait pour le pays une arrivée massive des bénéficiaires du TPS”, écrit l’ambassadeur Altidor. Le pays, poursuit-il, a été  confronté à plusieurs catastrophes naturelles, notamment l’ouragan Matthew, de catégorie 5, qui a frappé 4 départements géographiques en 2016, ainsi que d’autres désastres causés par les ouragans Irma et Maria.