Recherche

DISTRIBUTION D'ARMES A TI BOIS ET GRAND RAVINE

De nombreux groupements des zones les plus défavorisées de Port-au-Prince ont été sollicités ce vendredi par des membres de l’opposition dans le cadre des préparatifs de la manifestation de ce samedi. De nombreux pistolets et d’autres armes de grands calibres ont été distribués à Ti-Bwa et Solino pour, dit-on, contrer tous ceux qui s’opposent aux manifestants.

Le mot d’ordre pour ce samedi est de faire du pays une patate chaude entre les mains de Jovenel Moise. Ce, pour compenser l’échec de leur manifestation de ce mercredi.

Dans leurs réunions, des membres de l’opposition estiment que la non réussite de leur dernière manifestation est dû aux attaques d’individu proche du pouvoir à la rue Saint-Martin spécialement. A la guerre comme à la guerre, l’opposition se conditionne pour bloquer le pays une fois pour toute.

La journée de demain s’annonce dont difficile pour la police qui doit être sur ses garde plus que jamais.