Recherche

CE N'EST PAS TOUS LES JOURS FACILE DE DECOLLER POUR LE CHILI

5 jours à dormir sur le parking de l`aéroport dans l`espoir de s`envoler pour le Chili!

 

D`un côté, la compagnie aérienne haïtienne Sunrise Airways n`a pas pu obtenir l`autorisation des autorités chiliennes pour continuer ses vols vers Santiago, la capitale du Chili. De l’autre, le permis du transporteur Latin American Wings (LAW) n`a pas été renouvelé par l`OFNAC, (les autorités haïtiennes) en représailles aux difficultés rencontrées par Sunrise, la compagnie des Bayard. Les voyageurs haïtiens pour le Chili, bloqués à l`aéroport, se retrouvent donc pris entre deux feux 

Port-au-Prince, dimanche 1er octobre 2017 ((rezonodwes.com))- Plusieurs dizaines de passagers, ce dimanche 1er octobre, l`œil rivé sur leurs bagages, ont été remarqués dans les parages de l`Aéroport International Toussaint Louverture par des collaborateurs de Rezo Nòdwès.

Désemparés, ils essaient, depuis près de cinq (5) jours, d`embarquer dans un avion en partance pour Santiago, la capitale du Chili. Mais toutes leurs tentatives ont été soldées par l`échec. « On dort ici toutes les nuits, n`osant pas sortir dans les rues, de peur de se faire attaquer puisque tout le monde sait qu`on est obligé de voyager au moins avec un millier de dollars américains en poche« , a expliqué un des jeunes.

Pourtant, ils ont rempli toutes les formalités exigées, se sont procurés un passeport valide et ont payé un billet de la compagnie LAW (Latin American Airwings) coûtant environ $1, 200 dollars.

« Au début, à chaque fois qu`on se présente au comptoir, on nous disait que notre nom n`est pas encore sur la liste et qu`on doit revenir le lendemain. Mais, actuellement, on nous dit que la compagnie LAW a des problèmes avec le gouvernement haïtien qui l`a interdit de voler sur Haïti« , s`énerve une jeune fille de 23 ans originaire de Thomassique (Plateau Central) et devant aller retrouver son fiancé à Santiago du Chili.

Prendre le vol pour le Chili à partir d`Haïti devient désormais un véritable casse-tète pour ces jeunes désespérés voulant coûte que coûte quitter le pays, en quête d`un meilleur avenir. En effet, ume guerre commerciale a éclaté entre les deux compagnies aériennes, Sunrise Airways et Latin Amercan Wings (LAW) pour s`accaparer le nouveau marché créé par le départ en masse de milliers de jeunes haïtiens pour le Chili.

 

Le journaliste Étant Dupain, qui a eu le temps de filmer quelques-uns d`entre eux, a fait part sur Twitter de leur frustration. Certains attendent depuis cinq jours, affirment-ils, la possibilité de laisser le sol national alors que d`autres viennent d`arriver sur les lieux avec leur réservation en bonne et due forme. Ils sontétonnés d`apprendre que le gouvernement avait décidé d`interdire les vols de LAW (Latin American Airwings), la compagnie chilienne qui devait les transporter sur leur terre promise.

Les responsables de cette compagnie, en attendant un accord avec l`état haïtien qui pourrait, à travers l`OFNAC (Office National d`Aviation Civile) renouveler les permis de LAW, ont annoncé que les clients ayant déjà un billet pourront bénéficier d`un pourcentage de remise et effectuer le voyage à partir de la République Dominicaine. Là encore, un gros risque à courir sur cette autoroute internationale quand l’on sait que ces potentiels voyageurs possèdent une petite somme d’argent difficilement collectée.

En attendant, la compagnie ne se trouve pas sur le tableau d’affichage des vols pour ce dimanche 1er octobre. On verra pour demain lundi qui arrive dans quelques heures, au jour 1 de la reprise des activités commerciales en Haïti, sous l’emprise d’un tout nouveau budget en vigueur.

0 0 1 596 3403 HAITI EN MARCHE 28 7 3992 14.0 Normal 0 false false false EN-US JA X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Table Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0in 5.4pt 0in 5.4pt; mso-para-margin:0in; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin;}