Choc entre manifestants et policiers dans la capitale haïtienne Choc entre manifestants et policiers dans la capitale haïtienne  

HAITI-POLITIQUE


L'opposition en quête d'une alternative oui mais ...
MEYER, 11 Novembre – Selon une agence locale de presse, l'opposition qui organise les manifestations et autres mouvements de protestation a réalisé qu'il est temps de passer à une nouvelle étape et elle se préparerait à annoncer au pays une 'alternative' au pouvoir en place.
Depuis près de trois mois, cette opposition occupe totalement les rues, à la capitale (Port-au-Prince) comme en d'autres grandes villes du pays.
Elle a défié le pouvoir qui ne sait plus à quel saint se vouer. Ni les gaz lacrymogènes utilisés abondamment par les unités spéciales de la Police nationale, ni les arrestations et la détention de plusieurs dizaines de manifestants, ni les tentatives d'interdiction par les plus hautes autorités de l'Etat, rien n'arrête les démonstrations par la branche radicale de l'opposition ...
Il aura fallu que l'un de ses principaux dirigeants (l'ex-candidat aux dernières présidentielles, Moïse Jean-Charles) tombe malade et part se faire soigner dans l'île voisine de Cuba pour que le mouvement marque une halte. Mais tout devrait reprendre sous peu : ce mardi 14 novembre, à l'occasion de la publication officielle du rapport sur le gaspillage qui a été fait des fonds Petrocaribe (une courtoisie du Venezuela de feu le président Hugo Chavez) et le 18 novembre, anniversaire de Vertières, la dernière bataille gagnée en 1803 sur le corps expéditionnaire français, préludant à la déclaration de l'indépendance du pays (1er Janvier 1804).
Mais ceci étant dit, une question court sur toutes les lèvres : où va l'opposition ? Où nous conduit-elle ?
Après avoir réclamé mais vainement la non publication du budget 2017-2018 pour la raison que celui-ci taxe trop lourdement (et injustement) les moins fortunés, l'opposition en question - c'est-à-dire avec à sa tête les plateformes Pitit Desalin-Moïse Jean-Charles et Fanmi Lavalas, cette dernière toujours capable de faire descendre plusieurs dizaines de milliers dans les rues - est passée à la phase 2 : réclamer le départ ni plus ni moins du président élu Jovenel Moïse.
On en est là.
Mais le pays reste sur sa faim. Si jamais l'opposition finissait par l'emporter, que deviendrait le pays ?
De toute évidence, ce serait à nouveau l'effondrement et un vide toujours aussi total parce que l'opposition n'a aucun programme, en tout cas elle n'en a annoncé aucun qui tienne, qui puisse tenir la route. Voire une alternative pour garantir que les choses se passeraient mieux que sous le pouvoir actuel....


Dany Laferrière dans une querelle de clocher

PORT-AU-PRINCE, 8 Septembre – On voit d'ici les grands titres dans la presse de Montréal et de France : Notre grand Académicien se voit refuser que son nom figure sur une bibliothèque dans sa vile natale en Haïti !
A la veille d'inaugurer la 'Bibliothèque Nationale Dany Laferrière' dans la ville de Petit-Goave (sud de la capitale), le romancier haïtien, naturalisé canadien, membre de l'Académie Française, Dany Laferrière, reçoit une lettre lui annonçant le renvoi de la cérémonie.
Pour cause de l'arrivée de l'ouragan Irma ?
Pas vraiment puisque la lettre porte un autre 'en-tête', celui de 'Bibliothèque municipale de Petit-Goave'.
Le maire récemment élu de Petit-Goave a donc décidé de débaptiser l'établissement qui de 'Bibliothèque Nationale Dany Laferrière' devient 'Bibliothèque Municipale de Petit-Goave'.
Et en quelque sorte aussi de le 'nationaliser' (si l'on peut dire) en remplaçant l'adjectif 'national' par 'municipal' (excusez de la confusion, mais c'est de cela même qu'il s'agit : on est en pleine confusion). Qui eut pu imaginer pareil quiproquo ?
Cependant monsieur le maire a son argument. Ecoutez : la Constitution de 1987 en vigueur interdit de donner à des institutions publiques le nom de personnages encore vivants.
Cela pour contrer tout retour aux pratiques de la dictature Duvalier (1957-1986) consistant à baptiser de leur propre nom les nouvelles réalisations comme l'Aéroport international François Duvalier' ou encore l'infamante Cité Simone Duvalier, voire l'Hôpital Michelle Bennett etc.
Quelle ironie ! Dany Laferrière a dû fuir Haïti en 1976 pour échapper aux tontons macoutes.
Ensuite, faut-il souligner que le bâtiment, détruit par le séisme de janvier 2010, a été reconstruit avec des fonds internationaux (Union européenne et Agro-Action Allemande).
Mais l'argument de monsieur le maire une fois entendu, laquelle des deux alternatives est meilleure pour Petit-Goave ?
Dany Laferrière a écrit plus d'une vingtaine de livres dans lesquels il porte totalement aux nues sa ville natale.
Ses romans lui ont valu des grands prix dans de nombreux pays et certains de ses livres ont été traduits dans pas moins d'une dizaine de langues.
Enfin il est le premier citoyen canadien admis à l'Académie Française, une institution datant du 17e siècle.
Mais de plus de naissance haïtienne et fier de l'être.
En donnant à la bibliothèque de Petit-Goave le nom de Dany Laferrière, ce n'est pas pour faire plaisir à ce dernier mais c'est inscrire Petit-Goave dans la galerie des villes de référence pour de nombreux grands auteurs comme Bordeaux pour François Mauriac, Marcel Proust c'est Cabourg ou Balbek, et Albert Camus c'est Alger bien sûr où vécut sa mère, tandis que la ville natale de Shakespeare, Stratford-upon-Avon, plus de 450 ans après sa mort, fête chaque année son anniversaire.
Comme dirait Cyrano, Monsieur Dany Laferrière nous fera le plaisir d'abord de mourir pour que son nom puisse figurer au fronton de la bibliothèque de Petit-Goave !
Mais le plus amusant (car en Haïti ces jours-ci mieux vaut en rire qu'en pleurer) le nom de Dany Laferrière a déjà été écrit sur le bâtiment. Inscrit dans la pierre.
Jusqu'à samedi le maire n'avait pas encore osé venir l'enlever à coups de marteau. Il craint d'être piégé par les réseaux sociaux.
Mais désormais c'est chose faite.
Il est vrai que Petit-Goave est en Haïti la ville qui illustre le plus l'expression querelle de clochers.
Où les élus n'ont jamais d'entente entre eux. Où chacun entretient sa bande armée. Où les élections doivent être rejouées on ne sait combien de fois.
De quoi faire regretter à Dany son enfance à l'ombre d'une dictature qui avait mis fin à tout ça. Par la terreur totale.
Mais notre Académicien n'a plus 7 ans comme le héros de son roman L'Odeur du café.
Ni de bande armée pour forcer à maintenir son nom sur la bibliothèque de Petit-Goave.
Par contre, c'est aux Petit-Goaviens et Petit-Goaviennes de décider.
Des fois que le maire penserait à écouter leur avis.
Mais sans envoyer de bandes armées !

Haïti en Marche, 8 Septembre 2017

Les Toutes Dernières

21 novembre 2017 01H11
LA DECISION A ETE PRISE, CELLE DE NE PAS RENOUVELER LE TPS pour les 58.000 Haïtiens
LA DECISION A ETE PRISE, CELLE DE NE PAS RENOUVELER LE TPS pour les 58…
20 novembre 2017 23H18
Marco Rubio plaide en faveur du renouvèlement du TPS pour les Haïtiens
Pour le sénateur américain Marco Rubio, la communauté haïtienne de Floride contribue grandement à l’économie américaine…
20 novembre 2017 23H14
Chili: Un Haïtien sauve une femme tombée du 9ème étage d’un bâtiment
C’est une histoire digne d’un film de superman…
18 novembre 2017 13H25
Limogeage de quatre substituts du commissaire du gouvernement
Quatre Substituts du Commissaire du Gouvernement au Parquet de Port au Prince viennent d'être limogés par le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique…
18 novembre 2017 01H05
Mort à New York de Boulot Valcourt
Haïti en Marche a appris avec beaucoup de peine la mort à New York du chanteur…
16 novembre 2017 16H54
10 organisations sur 150 postulantes, sélectionnées par l’Ambassade de France en vue d’un appui financier en Haïti 
P…
14 novembre 2017 17H44
Les commentaires après le rapport d'enquête
Le rapport d’enquête sur les dépenses liées aux fonds petro caribe devrait être présenté au sénat ce mardi…
14 novembre 2017 17H38
Une opéation policière se solde par la mort de deux policiers
Normal…

Nouvelles En Bref

  • Festival 4 Chemins
  • Danton Leger indexé
  • Rapport de l’enquête de l’UJICOPS
  • Manifestations pour les 14 et 18 Novembre
  • Opération Policière
  • Viol d'une adolescente de 12 ans
  • Accord de partenariat économique
  • CRLDI
  • Le Président visite le Nord
  • Marché de la CARICOM
  • Influence chinoise
  • Trafic d’immigrants
  • TPS
  • Pitit Desalin

Pour la 14e édition du festival de theâtre dit des Quatre chemins, les organisateurs ont décidé d'insérer un nouveau concept qui est le KatChé Bar, un système qui consiste à faciliter des rencontres entre les festivaliers, les artistes et autres professionnels présents à cette activité. Le thème retenu

Article Complet

Le rapport d'une enquête de l'Unité de Journalisme d'Investigation sur la Corruption et d'autres Problèmes Systémiques (UJICOPS) a indexé le Parquet de Port-au-Prince, sous la direction de Me Danton Léger, d'avoir libéré (peut-être contre paiement!!!) des bandits arrêtés dans le cadre de l'affaire Kaliko Beach où des agents

Article Complet

Le 5 fév. 2017, 9 présumés auteurs de trafic d'enfants à des fins d'exploitations sexuelles ont été interceptés au terme d'une filature mise en place par la Brigade de Protection des Mineurs (BPM), le Parquet de Port-au-Prince et des agents américains engagés notamment dans la lutte contre l'exploitation

Article Complet

Port-au-Prince, le 8 novembre 2017 - (AHP) - L'opposition démocratique a confirmé ce mercredi, l'organisation de nouvelles manifestations contre le président Jovenel Moise dont elle réclame la démission. Article Complet

Port-au-Prince, le 12 novembre 2017 - (AHP) - La police nationale d'Haiti a mené une opération d'envergure samedi à l'aube. Pas moins de 210 policiers ont été mobilisés pour cette vaste opération dans la zone de Jalousie, qui s'est soldée par l'arrestation de 24 individus. Article Complet

Vendredi 10 novembre 2017
Une adolescente de 12 ans a été violée à deux reprises, par un homme de 40 ans], à Don Diego de Boc Banic, une localité de Lociane, section communale de Thomassique (Centre d'Haïti). Après plusieurs démarches du GARR pour les suites pénales, le dossier

Article Complet

L'ambassadeur de l'Union européenne (UE) en Haïti, Vincent Degert, a déclaré, mercredi (8 novembre), que depuis six mois l'UE a consenti de nombreux efforts en vue d'entretenir un dialogue fécond et continu avec les différentes parties prenantes en vue d'aplanir le sentier menant à la ratification de l'Accord

Article Complet

NOTE OFFICIELLE
Port-au-Prince, le 9 novembre 2017.-Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moise, a procédé, ce jeudi 9 novembre 2017, à l'inauguration du Centre de Réception et de Livraison des Documents d'Identité (CRLDI) d'Aquin, dans le département du Sud. Article Complet

Port-au-Prince, samedi 11 Novembre 2017.- Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse, accompagné du Ministre de l'Intérieur et des Collectivités territoriales, Dr Max Roudolph Saint-Albin, s'est réuni, ce samedi 11 Novembre 2017, dans la ville du Cap-Haïtien, avec des élus locaux, des acteurs clés du

Article Complet

Dans le cadre des réflexions issues de la 31ème réunion du Comité technique de gestion de l'Organisation régionale de la CARICOM pour les normes et la qualité, Daniel Denis, Directeur Général du Ministère du Commerce et de l'Industrie (MCI), a rappelé l'importance de ces normes communes, nécessaires au

Article Complet

Le président Xi Jinping, qui vient d'être réélu à la tête du pays, veut étendre l'influence de la Chine à l'étranger. Selon un rapport de la Coface, l'Afrique subsaharienne est déjà très dépendante de la Chine. Pour pérenniser cette relation, Pékin invite de plus en plus d'étudiants africains

Article Complet

Rien ne freine l'exode massif de compatriotes tentant de traverser illégalement la frontière. La découverte la plus spectaculaire est venue dimanche (5 novembre) avec la présence de 16 haïtiens, dont un enfant en bas âge, à bord d'une petite voiture, entassés comme des sardines. Article Complet

TPS: Panique dans la communauté haïtienne ... Article Complet

L'état de santé du leader de Pitit Desalin continuerait de s'améliorer à la Havane où il se trouve depuis le 2 novembre Article Complet