Recherche

L”Eglise St Louis-Roi-de France-de-Turgeau remise à la paroisse.

Dimanche, c’était fête dans le quartier, celui de l’église St Louis Roi de France. 

Tôt le matin, on voyait les fidèles commencer à défiler, tous vêtus de leurs plus beaux habits. 

Avenue Lamartinière, Avenue Martin Luther King, Rue Fernand, Bois Patate… tous convergeaient vers l’Eglise St Louis Roi de France. 

Le curé de la paroisse avait invité la communauté à venir assister à la bénédiction de la nouvelle Eglise Saint Louis Roi de France de Turgeau.

Sérieusement endommagée par le séisme du 12 Janvier 2017 . l’Eglise St Louis Roi de France était enfin prète à recevoir les fidèles. Sans doute les travaux ne sont pas encore complètement achevés. Il reste encore à entamer la deuxième phase. Procéder au placement des faux plafonds, au crépissage des murs et à la peinture extérieure du bâtiment.

Mais à l’intérieur, l’Eglise est pratiquement achevée. 

L’édifice actuel a son autel, son tabernacle, sa chaire, son parquet et surtout ses magnifiques arcades au delà desquelles on remarque ces arbres dont les branches ne cessaient de s’agiter en ce dimanche du 30 Juillet, comme pour saluer ce jour nouveau qui a commencé avec la bénédiction du nouveau bâtiment. 

Tout avait commencé pour la reconstruction de St Louis Roi de France, un mercredi. C’était aussi en Juillet, le Premier Juillet 2015. Et une fois encore le curé de la paroisse, le père Wismick Jean Charles avait invité les fidèles à venir assister au lancement des travaux de reconstruction. Là encore il y avait eu une célébration eucharistique à laquelle avaient assisté plusieurs pères Montfortains. Parmi eux monseigneur Pierre  André Pierre, recteur de l’Université Notre Dame d’Haïti. 

Prévus pour durer 20 mois, les travaux ont été terminés 24 mois plus tard. Les deux firmes choisies sont fières du travail accompli. Il s’agit de la firme Blue Steel d’Espagne qui n’en était pas à son coup d’essai et d’une firme locale, la firme haïtienne CHIC dont le PDG, l’ingénieur Ronald Michel avait promis de livrer l’Eglise en temps requis. La supervision des travaux a été assurée par PROCHE, une institution rattachée à la Conférence épiscopale d’Haïti regroupant les Conférences épiscopales des Etats-Unis, de France et de l’Allemagne. 

La reconstruction de l’église aura coûté Deux Millions de dollars. La Conférence des évêques catholiques des Etats-Unis a contribué à hauteur de 1.7 million de dollars, tandis que Adveniat de la Conférence Episcopale Allemande a déboursé 300.000 dollars. 

Mais Haïti n’est pas en reste. En effet, le curé de la paroisse a tenu à indiquer au Nouvelliste que les fidèles ont pris en charge l’ameublement de l’Eglise, banc, objets liturgiques, autel, tabernacle, stations de chemin de croix.  « Nous avons eu l’implication active de toute la communauté pour pouvoir mettre au point la première phase de l’Eglise a indiqué le père Wismic Jean Charles qui se dit satisfait de la collaboration des fidèles, du conseil pastoral et de la paroisse entière qui s’est impliquée dès le premier jour. 

Le parking qui avait été utilisé pour abriter l’immense tente qui servait de lieu saint depuis le séisme reviendra certainement à sa fonction initiale. Il le faudra bien pour que les fidèles puissent assister en paix aux différentes cérémonies liturgiques, leur véhicule bien à l’abri dans cet espace attenant au lieu saint. 

 

La paroisse de St Louis Roi de France fait peau neuve avec son Eglise, ce petit joyau prèt à accueillir environ 900 fidèles.