Recherche

Trois présumés bandits abattus

Port-au-Prince, le 6 juillet 2017 - (AHP) - Trois présumés bandits ont été tués par des agents de la Police nationale d'Haïti (PNH) à la mi-journée, le jeudi 6 juillet, dans le quartier de Martissant, à la sortie sud de la capitale.

Ces individus, selon le porte-parole adjoint de la PNH Garry Desrosiers, étaient sur le point de braquer des vendeurs de téléphones portables devant un supermarché et ont fait feu sur les agents qui se trouvaient dans les parages.

Les policiers ont alors riposté et ont réussi à stopper les présumés voleurs, a dit Garry Desrosiers qui n'a pas précisé s'il y a eu des blessés dans leurs rangs (PNH), se contentant d'affirmer que deux armes à feu ont été retrouvées en possession des assaillants.

De ces deux pistolets, l'un appartient a l'institution policière, a affirmé Garry Desrosiers qui indique que la police devrait sous peu avoir l'identité de l'agent dont l'arme de service se trouvait en possession d'un présumé voleur.

Aucun des trois individus stoppés par la police, n'avait de document d'identification en sa possession, a-t-il encore fait savoir.

L'inspecteur principal a aussi indiqué que la direction générale de la police nationale a procédé depuis le début du mois de juin, à 42 interpellations pour entre autres, vols, assassinats et viols sur mineurs.

11 kilogrammes de marijuana, 5 véhicules et 4 motocyclettes ont également été confisqués, selon l'officier de police qui informe que, parmi les individus appréhendés figurent les présumés kidnappeur du musicien Rolls Lainé, le 9 mai dernier.

M. Desrosiers a par ailleurs fait état de la mise en place d'un "Task Force" sur la problématique de l'insécurité foncière.

Ce groupe de travail spécial comprend entre autres 20 policiers et des représentants du ministère de la justice, de la secrétairerie d'état à la sécurité publique et du parquet de Port-au-Prince.