Recherche

Le Gouvernement se met d’accord avec les syndicats

 

À partir de ce lundi, le prix de la gazoline passera de 189 à 224 gourdes le gallon, le diesel de 149 à 179 gourdes et le kérosène de 148 à 173 gourdes. Après une longue semaine de négociations et de tergiversations, les syndicats de transport en commun et le gouvernement se sont mis d’accord pour une augmentation du prix des produits pétroliers à la pompe. « Les ministères de l’Économie et des Finances, du Commerce et de l’Industrie avisent le public en général, les importateurs, les distributeurs et les consommateurs de produits pétroliers en particulier qu’à partir du 15 mai 2017 les prix en vigueur sur le territoire national seront fixés comme suit : gazoline 224 gourdes ; gasoil 179 gourdes ; kérosène 173 gourdes», lit-on dans un avis portant les signatures de Jude Alix Patrick Salomon et Pierre Marie Du Meny, respectivement ministre des Finances et ministre du Commerce. « Nous avons fini par trouver un protocole d’accord pour ajouter 35 gourdes sur la gazoline, 30 gourdes le diesel et 25 gourdes sur le kérosène », a confirmé dimanche au Nouvelliste Joseph Montès, membre du Front national des syndicats haïtiens et du Front unifié des transporteurs et des travailleurs d’Haïti qui avait abandonné les discussions jeudi dernier avant d’y retourner. Joseph Montès a annoncé aussi une augmentation sur les prix des différents trajets à travers le pays pour éviter des affrontements entre passagers et transporteurs. Pour sa part, le syndicaliste Duclos Benisoit, qui représente l’autre aile de syndicat de transport en commun, a confirmé lui aussi qu’un accord a été trouvé entre les syndicats et le gouvernement sur l’augmentation du prix de l’essence sur le marché national. Cependant, si le gouvernement annonce que les nouveaux prix seront effectifs ce lundi, M. Benisoit estime que les nouveaux prix ne pourront être en vigueur que mardi. Même s’il est d’accord avec l’augmentation, le syndicaliste a appelé le gouvernement à l’appliquer qu’après avoir ajusté les prix du transport en commun. Tout au début des négociations, le gouvernement avait proposé aux syndicats de transport en commun une augmentation sur les prix des produits pétroliers de l’ordre de 116 sur la gazoline, 88 gourdes sur le diesel et 84 gourdes sur le kérosène. Les syndicats ont rejeté cette proposition avant de se mettre d’accord pour ajouter 35 gourdes sur la gazoline, 30 gourdes sur diesel et 25 gourdes sur le kérosène. Ce dimanche, Le Nouvelliste a constaté de files d’attente dans plusieurs stations-services à Port-au-Prince à l’annonce de l’augmentation du prix de l’essence à la pompe. Des automobilistes et motocyclistes ont affirmé vouloir faire le plein avant l'augmentation des prix ce lundi. Dans certaines stations- services, les pompistes ont tout simplement refusé de vendre, avançant qu'ils ont reçu l'ordre d'attendre demain et les nouveaux prix fixés à la hausse. Il n'y a pas de petits gains... -