Recherche

Le Mexique régularise la situation de tous les Haïtiens bloqués à Tijuana 

Les autorités mexicaines ont décidé de régulariser lla situation des Haïtiens sans papiers, environ  4 000 en provenance du Brésil pour la plupart bloqués à Tijuana/Mexicali. 

L’ambassade d’Haïti au Mexique a lancé les opérations et ces derniers ont jusqu’au 1er septembre pour remplir les formalités.

 Cette mesure concerne uniquement les Haïtiens qui sont déjà au Mexique et non ceux qui auraient l’intention de venir à l’avenir.

 A défaut de réaliser le rêve américain, le Mexique ouvre ses bras à ces Haïtiens... – 

A Tijuana où ils sont environ 4 000, ils travaillent dans la restauration, la construction… « J’ai rencontré des directeurs d’association d’hôtels qui me disent qu’ils n’attendent que ces Haïtiens soient régularisés pour qu’ils puissent commencer à les embaucher, a confié l’ambassadeur d’Haïti au Mexique, Guy Lamothe. Tijuana a l’ambition d’être une ville internationale car elle se trouve en face de San Diego pour laquelle les Américains ont de grands projets. » le Mexique a décidé de légaliser les Haïtiens en leur accordant deux types de résidence : un séjour d’un an renouvelable et une résidence permanente. « Pour le séjour d’un an renouvelable, tous les Haïtiens peuvent appliquer, ils l’auront, indique l’ambassadeur Guy Lamothe au Nouvelliste. Pour la résidence permanente, cela sollicite beaucoup plus de prérequis, on peut donc accepter ou refuser. » 

A Tijuana, ils gagnent 250 pesos par jour, le salaire minimum mexicain. De ces immigrés, il y a des universitaires, des gens qui ont des métiers manuels ou qui n’ont aucune profession. « Tout le monde aura la chance de s’intégrer », assure l’ambassadeur Guy Lamothe, qui salue le travail des autorités mexicaines, de la société civile, des religieux et du secteur privé dans cette situation migratoire