Recherche

Le Journaliste-animateur radio meurt au Canada à l'âge de 89 ans !

Jean Sorel: de Jacmel à Montréal, un exceptionnel parcours dans le noir.   Premier Haïtien à apprendre le braille, premier non-voyant à se promener dans les rues de Port-au-Prince avec un chien-guide, Jean Sorel a fondé  l'Association des aveugles et amblyopes haïtiens du Québec (AAAHQ) en 1989.   Avant d’immigrer au Canada en 1964, il avait déjà cofondé, en 1952, la Société haïtienne d'aide aux aveugles.   L’homme est bien connu dans sa communauté;  ancien animateur à Radio Haïti, il  collabore, à Montréal, à l'émission de radio haïtienne Pitit Kaye (CFMB) depuis 25 ans. L’avant-première du film Jean Sorel: de Jacmel à Montréal, un exceptionnel parcours dans le noir est prévue en septembre 2013, la première aura lieu en février 2014 dans le cadre du Mois de l’Histoire des Noirs.   Né à Jacmel (Haïti) en 1928, Jean Sorel a eu une vie bien remplie malgré son handicap.   Dans son pays d’origine comme dans son pays d’adoption il a contribué à l’émancipation des personnes non-voyantes.   À son arrivée au Canada,  Sorel deviendra membre de la direction du Conseil Canadien des Aveugles, vice-président du club des espérantistes montréalais, vice-président et membre d'honneur de l'Association Multiethnique pour l'Intégration des Personnes Handicapées du Québec.   Il a enseigné le français, l’anglais et l’esperanto à des centaines de personnes qui, autrement, n’auraient pas pu s’intégrer efficacement dans leur société d’accueil.   Il a donné des cours par correspondance, plus particulièrement aux personnes qui n’avaient pas les moyens ou la possibilité d’étudier à l’école ou dans des centres d’apprentissage linguistique, que ce soit à cause d’une déficience visuelle ou de restrictions financières.   Tout récemment, Jean Sorel a été honoré par le CUMAJ, le Centre d’Union Multiculturelle et Artistique des Jeunes,  un regroupement québécois pour qui il est un exemple et un modèle chez les jeunes immigrants.