Recherche

Attaque armée contre le domicile du député Yvon Geste

 

LE DÉPUTÉ DE LA PREMIÈRE CIRCONSCRIPTION DE MIRAGOANE DÉNONCE UNE ATTAQUE ARMÉE CONTRE SON DOMICILE PAR DES INDIVIDUS ARMÉS ET ENCAGOULÉS

 

 Port-au-Prince, le 3 avril 2017 - (AHP) -  Le député Yvon Geste de Miragoane a dénoncé ce lundi une attaque armée perpétrée contre son domicile par des individus armés et encagoulés. Il n'y a pas eu de victimes, a dit le parlementaire, qui dénonce une tentative d'intimidation.

Selon lui, les autorités compétentes seraient en possession d'éléments qui pourraient les mettre sur la piste des assaillants. 

Il affirme que cette attaque pourrait être en lien avec des mouvement de protestation suite à certaines nominations effectuées dans l'administration publique, au niveau du département des Nippes et particulièrement dans la circonscription de Miragoane.

Il faut dire que la cérémonie d'installation du nouveau commissaire du gouvernement de Miragoane, Me Jackson Louis, n'avait pu avoir lieu vendredi, en raison d'un mouvement de protestation orchestré par des citoyens se réclamant proches du pouvoir en place, pour n'avoir pas été informés de la nomination du nouveau chef du parquet.

Yvon geste a été élu sous la bannière du PHKT aux élections de 2015. Récemment, lors de la présentation de l'énoncé de politique générale du premier ministre Jack Guy Lafontant, des parlementaires, députés et sénateurs, avaient été accusés d'avoir voté en faveur du premier ministre, en échange d'avantages personnels.

Certains parlementaires avaient reconnu avoir "obtenu" certains postes ministériels ou directions d'organismes déconcentrés.