Recherche

Attaque a mains armées contre cortège d'Aristide

ATTAQUE ARMÉE CONTRE L'ANCIEN PRÉSIDENT ARISTIDE QUI REVENAIT D'UNE INVITATION AU CABINET D'INSTRUCTION, À QUELQUES DIZAINES DE MÈTRES DU PALAIS PRÉSIDENTIEL: PLUSIEURS PERSONNE BLESSÉES, L'ANCIEN SÉNATEUR YVON FEUILLÉ DÉNONCE UNE TENTATIVE DASSASSINAT DE L'ANCIEN PRÉSIDENT

Port-au-Prince, 20 mars 2016- (AHP)- Plusieurs milliers de personnes ont accompagné ce lundi l’ex-président Jean-Bertrand Aristide au cabinet du juge d'instruction, Wilner Morin, sur un cas de blanchiment présumé d'argent dans lequel un de ses proches est accusé d'implication.

Cependant, sur le chemin du retour, alors que le cortège de l'ancien chef d'Etat et des milliers de ses partisans se trouvaient encore dans l'aire du palais présidentiel, tout au bas de l'Avenue John Brown (Lalue), une demi douzaine d'individus qui portaient, selon des témoins, l'uniforme  du corps dénommé BIM, ont fait feu en direction du véhicule de M. Aristide, blessant plusieurs personnes dont un agent de sécurité.

Des traces de sang étaient visibles sur le véhicule, a fait savoir un haut cadre de Fanmi Lavalas, l'ancien sénateur Yvon Feuillé, qui dénonce une "tentative d'assassinat".

Yvon Feuillé qui accompagnait l'ancien chef de l'Etat, a indiqué qu'il était encore tôt pour faire le bilan des victimes, parce que le premier réflexe était de quitter la scène du danger et protéger la cible, l'ancien président, heureusement sain et sauf.

Il s'agit, selon lui, d'un acte très grave, qu'une telle action ait pu être perpétrée aussi près  du palais national. Et il a rapporté que ce sont effectivement des agents du BIM qui sont pointés du doigt.

Plusieurs autres témoins ont rapporté que les auteurs des violences avaient garé leur véhicule devant un mini-market de la zone, qu'ils ont par la suite repris pour rentrer dans leur base.

Ils ont aussi fait savoir que des jets de pierres avaient auparavant été lancés contre la foule.

Le cabinet d'avocats de l'ancien président envisage de porter plainte. Et Fanmi Lavalas dont de nombreux cadres, y compris l'ancienne candidate à la présidence, Maryse Narcisse, étaient sur les lieux, devrait  publier incessamment sa version des faits.

0 0 1 338 1931 HAITI EN MARCHE 16 4 2265 14.0 Normal 0 false false false EN-US JA X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Table Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0in 5.4pt 0in 5.4pt; mso-para-margin:0in; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:Cambria;}