Recherche

Justice : Michel Martelly risque la prison pour attentat aux mœurs et outrage public à la pudeur  

Après que l'ancien président ait émis des obscénités au cours des dernières festivités carnavalesques dans la ville des Cayes, le citoyen Jean Nazaire Thidé a envoyé une sommation 'au nommé Michel Joseph Martelly lui demandant de présenter des excuses publiques dans les 48 heures. Faute par ce dernier d'obtempérer à cette sommation, il sera poursuivi pour attentat aux mœurs et outrage public à la pudeur, conformément aux dispositions des articles 281 et 283 du Code pénal, d'après Me Patrick Pierre Louis.
Dans cette affaire, l'ancien président haïtien, Michel Joseph Martelly risque trois (3) ans de prison, l'inéligibilité pendant 10 ans, l'interdiction publique de performer pour lui-même et son groupe Sweet Micky et le placement dans un centre psychologique ou psychiatrique pendant un certain temps après la prison, a appris HPN qui a tenté sans succès de joindre le chef du Parquet, Me Jean Danton Leger à cette fin. AL/HPN