Le président haïtien invité par son homologue français Emmanuel Macron pour assister à un sommet sur le climat le mardi 12 décembre 2017 Le président haïtien invité par son homologue français Emmanuel Macron pour assister à un sommet sur le climat le mardi 12 décembre 2017  

ECONOMIE


Haïti importateur et exportateur de 'pèpè'


PORT-AU-PRINCE, 6 Décembre – Le New York Times publiait le 16 novembre dernier un reportage dont le titre pourrait se traduire comme suit : 'Un cargo doublement rembourré en partance pour Haïti.'
Ceci pour expliquer que lorsqu'un cargo laissant le port de New York pour Haïti paraît chargé à ras bord, ce n'est encore que la moitié du chargement, parce que, explique l'article : chaque véhicule à bord (voiture, mini bus, school bus ou autre), chaque réfrigérateur, tout ce qui est capable de contenir d'autres effets, est rempli aussi de tout ce qui est possible et même inimaginable dans un tel lieu.
Des matelas, des vêtements, des équipements (par exemple, ceux-ci provenant jusque d'une vieille cimenterie), des fours et réfrigérateurs datant de Mathusalem, des bicyclettes en veux-tu en voilà, des motos cent fois plus, des douzaines de voitures de modèles qu'on ne trouve plus sur le marché, et celles-ci à leur tour remplies de vêtements, draps, microwaves (fours à micro-ondes), pneus de rechange et pas tout à fait neufs, de packs de jus de fruits et ces jours-ci d'arbres de Noel (en plastic bien sûr).
Mais seuls les cargos pour Haïti qui sont admis à prendre la mer dans un tel état, parce que les Haïtiens sont arrivés à convaincre les autorités du port que tout ce bataclan est indispensable dans leur pays, surtout après le séisme qui a détruit la capitale haïtienne le 12 janvier 2010 faisant près de 300.000 morts.
Pour toute autre destination, ce genre de marchandises voyage dans des conteneurs conçus à cet effet et sécurisés.
Mais pour Haïti, ce sont les véhicules à bord, voitures, bus et autres qui jouent le rôle de conteneur.
Ce qui facilite l'envoi sans contrôle de toutes sortes de 'junks' qui viennent atterrir dans les rues de la capitale haïtienne et des autres villes du pays, encombrant les trottoirs comme on sait.
'Les gens ici ont toujours expédié des choses dans les véhicules, mais depuis le tremblement de terre, c'est beaucoup plus' explique E. Z. Vallon, un employé haïtien au Red Hook Shipping, qui supervise les véhicules, majoritairement usagés, placés à bord, et qui sert aussi d'interprète pour ses patrons, ceux-ci paraissant ravis, les Haïtiens étant toujours prêts à payer le prix qu'il faut pour aider les parents et autres relations laissés en Haïti.
'La situation est vraiment mauvaise pour eux, et nous devons faire tout ce qui est possible pour les aider' dit un homme qui est venu envoyer toutes sortes de choses pour sa sœur Juliette, principalement des produits alimentaires et des vêtements.


...


Un hommage unanime
MARMELADE, 11 Mars – C'était aux récentes funérailles de son ex-ministre de l'Agriculture François Séverin, René Préval entouré de personnalités qui ont été ministre ou haut-fonctionnaire de ses deux administrations (1996-2001 et 2006-2011), comment des compatriotes compétents et aussi intimement liés les uns aux autres, nous nous sommes-nous demandés, n'ont-ils pu empêcher le pays de continuer à dégringoler au point où il est aujourd'hui parvenu ?
Et d'un.
Deux, on est le samedi 11 mars, au Kiosque Occide Jeanty, au Champs de mars, au centre ville de la capitale, capacité 3.500 places, funérailles nationales de l'ex-président René Préval décédé subitement une semaine plus tôt, le vendredi 3 mars.
Pas de place pour piquer une aiguille. Des gens de tous âges. Et de toutes les catégories sociales. Dans les gradins, une majorité de jeunes en uniformes et derrière leurs banderoles une quantité d'organisations communautaires témoignant de l'engagement du célèbre défunt envers le développement au niveau local, ou comme on dit à la base, 'bottom up' ou de bas en haut.
En fin de journée, toujours le samedi 11 mars, nous voici dans la ville natale de la famille Préval, et dont l'ex-président aux deux mandats a fait son vrai domicile fixe, plus que sa résidence de campagne : Marmelade, dans les hauteurs perdues dans le brouillard du morne Puilboreau, à environ 3 heures en voiture au nord de Port-au-Prince.
C'est là qu'a lieu l'inhumation. Dans une atmosphère de fraternité entre gens de tous les coins et recoins du pays, paysans, citadins, cadres, une seule et même grande famille partageant le même sentiment d'une perte trop tôt survenue, ou comme a dit Patricia Préval, la fille cadette du défunt, dans son homélie : la chute de la plus haute branche d'un arbre qui n'avait pas cessé de produire des fruits.

Il était une fois ...
René Préval reposera dans un début de mausolée juste en face d'un lac collinaire et au milieu d'une ferme desservant une plantation de bambou.
Le cercueil en bambou artistiquement travaillé a été réalisé par des artisans de Marmelade.
Le défunt en avait-il jamais rêvé ? C'est son secret.
Mais celui que nous aurions aimé percer c'est pourquoi tant d'unité et de cohésion au sein d'une même nation, après tant de promesses tenues à la chute de la dictature qui nous a pendant 30 ans écrasé ('diktati kraze zo'), pourquoi ce même esprit où se marient compétence réciproque, abnégation, fraternité et respect de l'un pour l'autre n'a-t-il pu arrêter la chute ?
Est-ce que dans l'esprit du bien comme dans le mal, nous resterions ce que Graham Green appelle : 'Les Comédiens' ?
En tout cas, notre ancien président et ami quant à lui est, comme dit le créole, dans son 'lye verite l nan manti l' c'est-à-dire là où la vérité et le mensonge ne peuvent plus se confondre et c'est à nous les survivants qu'il revient d'y répondre.
Il était une fois le 7 février 1986. Chute (peut-être trop soudaine) d'une dictature qui en 30 ans avait massacré vies (dizaines de milliers de morts et disparus) et écrasé toutes les libertés.

Qu'avons-nous foutu ? ...
Tout était à reconstruire. Mais ce ne sont pas les compétences qui manquaient. Le seul hic, n'avoir pas suffisamment médité l'Ecclésiaste : 'la suffisance comme l'orgueil vont au devant de la destruction. Et l'esprit supérieur n'est jamais loin de la chute.'
Exact.
Selon le célébrant principal de la messe des funérailles, samedi au Champ de Mars, Mgr Joseph Lafontant, René Préval, reconnu comme un militant de gauche, était revenu vers l'Eglise.
Mais bien entendu cela ne répond pas à la question. Et nous ne pousserons pas la recherche du calembour jusqu'à dire pour terminer : Amen !
Mais si l'hommage fait au défunt président par toute la nation, à l'intérieur comme à l'extérieur, a un sens c'est bien celui-là : qu'avons-nous foutu ?
Honte à nous si pour toute réponse il faille continuer à se jeter la pierre. On n'a su faire que ça. Comme par exemple pendant le premier mandat Préval (1996-2001), partagé ou même sacrifié entre les alliés d'hier : d'un côté Aristide prêt à tout pour récupérer la présidence de la République et de l'autre le parti OPL (du professeur Gérard Pierre-Charles) également décidé à tout faire échouer si ce n'est pas lui qui l'emporte. Etc, etc. Oui car tout va continuer, avec les autres acteurs (et actrices) quels qu'ils soient, selon le même canevas.
Curieusement voici Ti René aujourd'hui félicité, aussi bien nationalement qu'internationalement, pour avoir surtout conduit ses deux mandats présidentiels jusqu'à leur aboutissement normal : la tenue des élections et le transfert démocratiquement du pouvoir.
Mais on aurait pu faire mieux. Si l'on en juge par la démonstration unitaire du samedi 11 mars, au Champs de Mars, comme dans la communauté de Marmelade.
Aussi ne peut-on reprocher au peuple de nous faire boire aujourd'hui, à nous les soi-disant leaders : le calice amer !

Haïti en Marche, 11 Mars 2017

Les Toutes Dernières

13 décembre 2017 03H41
Funérailles officielle pour Manno Charlemagne lit-n dans Rezo Nòdwest
12 décembre 2017 Rezo Nodwes Mardi 12 décembre 2017 ((rezonodwes…
12 décembre 2017 00H56
Les présidents Emmanuel Macron et Jovenel Moïse se rencontrent
Déclaration conjointe de Jovenel Moise et d'Emmanuel Macron       En matière d’éducation, le plan d’action établi en 2015 par [le ministère de l'éducation haïtien de l'époque, ndlr]  sera intégralement exécuté avec 50 millions d’euros annoncés…
11 décembre 2017 23H08
Le gouvernement américain fait don de casernes de pompiers aux autorités haïtiennes
 Port…
11 décembre 2017 02H42
AU REVOIR MANNO !
    Manno Charlemagne était un chanteur folklorique haïtien, écrivain et compositeur, né en 1948, dans la ville de Carrefour, une banlieue grandissante à Port…
11 décembre 2017 01H36
Voyage en Belgique
SEJOUR EN BELGIQUE    mercredi 13 décembre, le Président se rendra en Belgique où l’attend un agenda bien rempli…
11 décembre 2017 01H35
Le Voyage du Président jovenel Moïse en France
Le Président de la République en voyage officiel en Europe
11 décembre 2017 01H33
Le Président Jovenel Moïse est bloqué à l'aéroport de Londres. pr´
Bloqué à Londres, Jovenel Moïse n’a pas pu rencontrer la communauté haïtienne à Paris   Les aléas climatiques empêchent à Jovenel Moïse d’arriver à Paris…
7 décembre 2017 02H18
LA GRANDE MANIFESTATION DU 5 DECEMBRE
Haïti…

Nouvelles En Bref

  • Le président en Belgique
  • Cartes de crédit
  • Criminalité
  • Marche contre la corruption
  • VILLAGE ALTERNATIBA HAÏTI 2017
  • 29 novembre 1987
  • Investissement de 82 millions
  • Religion et PolItique
  • Moreau/Camp-Perrin
  • Agriculture
  • Déficience intellectuelle
  • Repaire d’un gang
  • TELEPHONIE
  • Hadom

Le président de la République Jovenel Moise se trouve en tournée officielle en Europe bientôt. S'il doit s'entretenir avec son homologue français Emmanuel Macron, il ne manquera pas d'effectuer un passage en Belgique où, le 14 décembre, il devrait s'entretenir avec le Roi et la Reine de Belgique. Article Complet

Port-au-Prince, le 7 décembre 2017 - (AHP) -Le gouverneur de la Banque de la République d'Haïti, Jean Baden Dubois, a fait le point le jeudi 7 décembre sur la nouvelle décision qui consiste à exiger que toutes les transactions effectuées à partir de cartes de crédit émises en Haïti,

Article Complet

Port-au-Prince, le 7 décembre 2017 - (AHP) - Le chef du Parquet de Port-au-Prince, Clamé Ocname Daméus et le chef de la police de Pétion-Ville, Jean-Gospel Monélus ont rendu visite le jeudi 7 décembre à Alain Pierre Bazile et son épouse, agressés la veille par des bandits armés alors qu'ils

Article Complet

Port-au-Prince, le 6 décembre 2017 - (AHP) - Des milliers de personnes ont participé, le mardi 5 décembre, dans les rues de la capitale à une importante marche pacifique pour dénoncer la corruption et l'impunité qui gangrènent, disent-ils, l'administration publique. Article Complet

Cité Soleil, le 10 décembre 2017 – (AHP) - Le parc athlétique d'Haïti a accueilli les 8 et 9 décembre, la 3e édition de « Village Alternatiba », une initiative du collectif Alternatiba et du groupe d'Action francophone pour l'environnement (GAFE) qui avaient choisi cette année, la gestion et la valorisation des

Article Complet

Note Officielle - Port-au-Prince, le mercredi 29 novembre 2017. Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse, accompagné du Premier ministre, Jack Guy Lafontant, a déposé, ce mercredi 29 novembre à l'Ecole nationale Argentine Bellegarde, une gerbe de fleurs au pied du mémorial dédié aux personnes tuées

Article Complet

Suite à une visite officielle (lundi 27 novembre) à Caracas (Venezuela) le président haïtien Jovenel Moïse a annoncé un investissement de 82 millions de dollars américains dans les secteurs agriculture, énergie et route. Cette somme sera tirée, dit-il, d'un fonds de 97 millions de dollars déjà disponible à

Article Complet

Les évêques, réunis en Assemblée Plénière Ordinaire au siège de la CEH à Lilavois, du 27 Novembre au 1er Décembre 2017, ont pris la décision d'interdire l'utilisation partisane de l'enceinte religieuse. Article Complet

Port-au-Prince, le vendredi 1er décembre 2017.- Le chef de l'Etat était accompagné du chef de la délégation de l'Union européenne en Haïti, Vincent Degert, et de plusieurs membres du cabinet ministériel. Article Complet

Cayes, 29 nov. 2017 [AlterPresse] --- Onze projets agricoles de stockage, de transformation et de commercialisation du maïs, du manioc, de l'arachide et du riz, portés par des Organisations de producteurs ruraux (Opr) du Sud viennent de recevoir un financement dans le cadre du Projet de Renforcement des Services

Article Complet

P-au-P, 28 nov. 2017 [AlterPresse] --- Des activités autour de la déficience intellectuelle se déroulent, du lundi 27 au mardi 12 décembre 2017, dans les 10 départements géographiques d'Haïti, en vue de sensibiliser la population sur les droits des personnes handicapées. Article Complet

Pétion-Ville, le 27 novembre 2017 - (AHP) - Les forces de l'ordre ont appréhendé le lundi (27 novembre), le présumé chef de gang, Georges William Mc Nally. C'est la police de Pétion-Ville qui a procédé à son interpellation à Pèlerin 5, moins de 24 heures après l'arrestation de son épouse

Article Complet

Les nombreuses plaintes dirigées contre les fournisseurs d'internet et de téléphonie ont finalement réussi à susciter la réaction d'au moins une des compagnies concernées. Article Complet

Le journal Haïti en Marche signale toute une série de bâtiments inachevés ou mal construits, tels que Le Triomphe (dont Hadom dit n'avoir pas touché la totalité du contrat ...).
Et pour cause.

Article Complet