Recherche

DES FUNERAILLES QUI ONT DURE TROIS JOURS

DES FUNERAILLES QUI ONT DURE TROIS JOURS !

 

De mon vivant, on n’avait encore jamais vu ça.

René Préval a monopolisé toute la vie nationale , et ceci pendant trois jours.

L’actualité  a laissé de côté les démarches du premier ministre désigné auprès du Parlement pour faire approuver sa déclaration de politique générale. On a laissé de côté les actes de banditisme tellement courants au pays.

D’ailleurs il y a t-iI eu des actes de banditisme?

Même les “agités” de l’Arcahaie auraient décidés d’observer trois jours de trêve et depuis vendredi, les véhicules ont pu passer sans casse.

René Préval est mort 8 jours auparavant, exactement le 3 Mars 2017 vers Midi.

La cause de la mort n’est pas encore connue puisque une première autopsie a écartée la thèse de crise cardiaque, ou d’accident vasculo cérébral.

Des specimen de la dépouille ont été envoyés au Canada et on attend les résultats.

Mais ceci n’a pas empêché aux funérailles d’avoir lieu

Funérailles en trois parties

D’abord l’accueil des amis du président au cours d’une soirée inoubliable dans les Jardins du Karibe Convention Center, avec comme metteur en scène  le Dr Jean Joseph Molière, qui, comme Ti René est un amant inconditionnel du Jazz des Jeunes .

Et il était présent ce Jazz des Jeunes pendant toute la soirée, jouant ses airs inoubliables qui ont fait son succès.  

Et puis le lendemain Vendredi, c’était l’exposition de la dépouille dans les jardins du MUPANAH, comme si René Préval ne pouvait être enfermé dans aucun espace mortuaire étriqué et que tout pour lui s’est déroulée dans des jardins

Nous n’aurions pas pensé que les Jardins du MUPANAH se seraient tellement bien prêtés à une cérémonie du genre

C’était la première fois qu’on utilisait cet espace et l’artiste Philippe Dodard était présent dans les moindres phases de son utilisation.

Il comprenait une tribune où parents et amis avaient pris place, tandis que tout en bas une crypte s’ouvrait pour recevoir le cercueil du président bien ouvert pour permettre aux amis et parents de lui dire au revoir.

On y arrivait par un petit chemin délimité par une rampe en fer forgé  …

Et le troisième jour, le plus long a été celui de la cérémonie religieuse, suivie de la cérémonie civile où la fille du défunt Patricia Préval dans son récit voulant raconteur à l’assistance qui est son père a ému l’assistance et occupe encore la une des medias étrangers, à travers le monde. La famille Préval a sa relève assure avec cette jeune femme à la voix Claire et ferme.

Le clan Préval, ses parents, amis venus de partout a alors pris la route pour Marmelade où allait avoir lieu la mise en terre.

Pendant 4 heures le défilé à travers morne et collines s’est déroulé sans la moindre incident majeur.

Des deux côtés de la route, le long de villes traverses: Saint Ard, l’Arcahaie, St Marc, Pont Sondé, l‘Estère, Gonaïves, Passe Reine, les gens étaient campés pour faire un dernier salut au président.

Et arrives à Marmelade, dans un décor de rêve, au bord d’un lac collinaire bordé de bambous a eu lieu la mise en terre au son c=du CLAIRIN…

Trois coups de canon ont alors salué le départ pour l’au-delà du président

Et chacun avant de regagner son véhicule a pu jouir d’n délicieux repas avec des spécialités bien de marmalade prepares par de fines cuisinières.

Et voilà c’est tout. C’est la fin du parcours.

Quand on a été témoin de la foule ayant fait le déplacement, on pense à un grand parti qui pourrait en sortir. Peut être aura t-il fallut deux mandats pour y arriver.

Notre pays est bien malade et il aurait besoin d’un homme comme René Préval pour s’en sortir. Même si il a déjà fait deux mandats sans en être arrivé.

L’une des dernières préoccupations du éicole. Il a fait réimprimer à ses frais 250 exemplaires d’un livre qui tient à Coeur à tous ceux que la question préoccupe. Il s’agit de “Haïti déforesté, paysages remodelés » d’Alex Bellande.

C’est comme un testament qu’il laisse à la nation.

Et si on faisait la paix pour se mettre à la lecture d’abord et à l’application des recommandations de ce livre? Nous avons un pays qui pourrait avoir une production agricole tellement riche. Mais d’abord il faudrait qu il y ait quelqu’un pour prendre le leadership , quelqu’un qui serait proche du secteur paysan et qui aurait les moyens de faire démarrer cette relance de notre production agricole.

 Le jeu n’en vaut-il pas la chandelle ?

On cesserait ces commandes de toutes sortes de produits agricoles qui encombrent les étagères des supermarchés de la place. Ces produits venant de l’étranger seraient alors taxés en conséquence pour protéger notre production agricole.

Cela le président défunt aurait pu le faire. Mais il ne l’a pas fait.

Alors par delà la tombe, est-ce qu’il ne nous demande pas d’essayer de reprendre cette relance..

Cela ne vaut-il pas la peine d’essayer? Il y va de la survie d’un pays qui est à bout de souffle et qui n’en peut plus de voir partir tous ses enfants à la recherche d’une vie meilleure, alors que si on s’y mettait tous, on pourrait créer les moyens de lui permettre de rester chez elle, dans son pays !!!