Recherche

Les Consultations vont pouvoir commencer pour la désignation d'un nouveau PM

LE PREMIER MINISTRE ENEX JEAN-CHARLES DÉMISSIONNE: LES CONSULTATIONS VONT POUVOIR COMMENCER POUR LA DÉSIGNATION D'UN NOUVEAU PM

Port-au-Prince, le 9 février 2017- (AHP) - Le premier ministre Enex Jean-Charles a remis ce jeudi sa démission au président de la République pour faciliter la désignation de son successeur.


Le président du Sénat, Youri Latortue avait déclaré la veille que les consultations formelles ne devraient pas commencer avant la démission du premier ministre sortant.

C'est finalement chose faite, car M. Jean-Charles a envoyé sa lettre de démission au nouveau chef de l'Etat. Une démission de courtoisie, comme le suggéraient les proches du président.

Dans sa lettre, Enex Jean-Charles soutient qu'il est normal qu'il facilite la prise de fonction d'un nouveau premier ministre suite à l'installation d'un nouveau chef d'Etat avec un nouveau programme au palais présidentiel.

Youri Latortue, le president du grand corps (Sénat), a dans la foulée confirmé avoir rencontré, avec son collègue de la chambre basse Cholzer Chancy, le président Jovenel Moise mercredi soir au palais national. Il s'agissait d'une rencontre au cours de laquelle nous avons évoqué le profil du nouveau premier ministre, a indiqué le président du Sénat.

Il faut, a-t-i dit, que le nouveau chef du gouvernement soit un homme d'ouverture capable de dialoguer avec tous les représentants de la classe politique ainsi qu'avec la communauté internationale. Cholzer Chancy qui a participé aux discussions, serait intéressé à prendre la place de M. Enex Jean-Charles à la Primature.

Son nom figure sur une ‘short-list’ de 3 "premiers ministrables, en compagnie de Jean-Gabriel Fortuné, l'actuel maire des Cayes et de l'homme d'affaires Olivier Barreau.