Recherche

10 ans du Jazz festival de Port-au-Prince

Ils viennent de l'Europe, d'Afrique, de l'Amérique du Nord, du Sud et centrale, de la Caraïbe, des artistes et musiciens de renom, mais aussi des étoiles montantes participer à la 10eédition du Festival international de Jazz de Port-au-Prince, du 23 au 30 janvier 2016. L'annonce a été faite, le jeudi 14 janvier, à Pétion-Ville, par les responsables de la Fondation Haïti Jazz, en présence des représentants d'Ambassades et d'institutions publiques et privés partenaires.
C'est aussi une franche occasion pour les organisateurs de fêter les 10 ans d'existence de cette activité musicale métissée, qui possède une très grande diversité de styles.
Les pays participants
L'Allemagne, la Barbade, la Belgique, le Benin, le Brésil, le Chili, Cuba, le Canada, l'Espagne, les États-Unis, la France, la Suisse, le Mexique, le Panama, la République Dominicaine, ce sont tous les pays qui participent cette année au Festival aux côtés d'Haïti, pays hôte et organisateur de cette fête culturelle et musicale, hors du commun depuis 10 ans.
Selon Milena Sandler Widmaier, directrice de la Fondation Haïti Jazz, cette année les États-Unis participent mais sans la présence d'artistes.
L'activité est hautement patronnée par les ministères de la Culture et du Tourisme et des Industries créatives.
D'après Milena Sandler, en raison des élections, le festival est avancé d'un jour. C'est donc le vendredi 22 janvier que sera lancé le '10e PAP Jazz' au Karibe avec le 'Haitian all jazz stars', Thomas Siffling Trio, Open Mind Jazz Project et Oliver Jones.
Les concerts du samedi 23 et du dimanche 24 janvier sont annulés, avancés et/ou reportés en fonction d'un nouveau calendrier. Activités électorales obligent, informent les initiateurs. Ainsi, la venue du grand saxo américain, Kenny Garrett Quintet, dont la prestation était prévue pour le samedi 23 janvier, a dû être annulée.
Pour ses 10 ans, le festival, indique-t-on, offrira plus de 30 prestations de 15 pays participants. Les oreilles fines et les amants du Jazz, de la musique non ordinaire, de la culture et de l'art seront gâtés. HPN