Une Marche de la Dignité pour protester contre les déportations massives par Santo-Domingo d'Haïtiens et de Dominicains d'origine haïtienne (photo J.J. Augustin/HENM) Une Marche de la Dignité pour protester contre les déportations massives par Santo-Domingo d'Haïtiens et de Dominicains d'origine haïtienne (photo J.J. Augustin/HENM)  

HAITI-REP.DOM.


Les politiciens dominicains semblent pris à leur propre piège !


PORT-AU-PRINCE, 35 Juillet – Malgré tous leurs avantages quantitatifs, ce sont les Dominicains qui sont pour l'instant bloqués.
Ils ne veulent pas accepter le face à face entre eux et Haïti sous la supervision de l'Organisation des Etats Américains (OEA), il n'est pas question non plus pour les autorités haïtiennes de leur adresser des excuses comme ils le réclament au préalable.
Cette dernière demande n'étant peut-être qu'une manoeuvre pour ne pas paraître s'opposer directement, frontalement à l'organisation continentale dont c'est le rôle premier : prévenir l'aggravation de conflits entre Etats membres.
Or en même temps ils ne peuvent pas continuer à pousser dehors des milliers d'immigrants haïtiens, y compris des descendants de ces derniers nés dans leur pays et qui se sont vus dépouiller de leur nationalité acquise par le droit du sol uniquement pour pouvoir les chasser un jour, les rendant du coup apatrides, ce qui constitue pour l'OEA une seconde préoccupation majeure, sinon la première.


'Etranje pa mele' ...
Mais surtout, Santo Domingo a perdu l'avantage primordial qu'il avait jusqu'ici : un gouvernement haïtien acceptant de se courber devant lui pour éviter on ne sait quoi. Ce que certains acteurs haïtiens, et non des moindres, voient comme une option 'sage, prudente et équilibrée.' Mais que le président Michel Martelly a reconnu lui-même devant le dernier sommet de la Caricom (communauté Caraïbe), à la Barbade, comme ayant été une erreur de la part du gouvernement haïtien, les Dominicains en ayant uniquement tiré avantage pour accomplir leur dessein : faire partir les plus de 200.000 immigrants haïtiens dont soudain ils ne veulent plus, pour toutes sortes de raisons, y compris apparemment raciales. Eh oui !


...


Les Toutes Dernières

How to select a used car to import (sponsored)
When you think about importing a Japanese used car, you will probably first think about the kind of car you want to have; considering your new car’s purpose is a great way to start…
3 août 2015 20H25
Les Enfants de Duarte en la Patrie !
Samedi, drapeaux dominicains et pancartes en mains, des centaines de personnes regroupées au sein du mouvement « Los Hijos de Duarte y Patria Duartiana » se sont, rassemblées devant le monument « Altar de la Patria » à Santo Domingo pour exiger l'expulsion des haïtiens illégaux, qui vivent en République dominicaine…
3 août 2015 20H23
Financement des partis, 2e tranche sous condition :
Jean Fritz Jean…
3 août 2015 20H21
Le Scrutin du 9 Août en Chiffres !
Vendredi en conférence de presse, Pierre…
3 août 2015 20H19
Des patriotes radicaux dominicains, menacent...
Les manifestants ont demandé également au Président Medina, d’interdire l’entrée sur le territoire dominicain aux femmes enceintes haïtiennes, qui utilisent les hôpitaux dominicains pour donner naissance à leurs enfants « Nous refusons que le pays continuent de recevoir par humanisme, des femmes haïtiennes pour accoucher dans nos hôpitaux, parce que le Président haïtien dit que les enfants nés en République Dominicaine, ne sont pas des Haïtiens, en violation de sa propre Constitution » a indiqué Gladys Felix un membre de ce mouvement revendicatif, ajoutant que jusqu’à présent le Gouvernement dominicain avait été trop tolérant avec les haïtiens…

Nouvelles En Bref

  • Projet laitier
  • Guide alimentaire
  • Enseignement supérieur
  • PNH tente de rassurer
  • Suspicions contre Tèt Kale
  • UNIR dénonce
  • OPL accuse
  • ‘Vérité’ dénonce
  • Observateurs de l’UE
  • Vote électronique
  • Bourses
  • Accords Banque mondiale
  • Affaires étrangères
  • Daniel Supplice persiste

Des stations de production laitière seront établies dans la commune de Belladère (est) afin de contribuer à la sécurité alimentaire de 100 familles vulnérables, apprend AlterPresse.
Ce projet permettra au Centre haïtien pour la promotion de l'agriculture (Cepapeh) d'encadrer des membres d'organisations de base à devenir des entrepreneurs,

Article Complet

Le Projet de Relance Agricole et de Nutrition (PRAN) pour les familles paysannes de la commune de Marigot (Sud-Est), a présenté son Guide alimentaire - « Gid alimantè-Manje lokal, natirel, tout kalite, tout koulè » - entièrement rédigé en créole, et qui a reçu l'aval de la Direction de la Nutrition du

Article Complet

Une circulaire sur le fonctionnement des établissements d'enseignement supérieur, portant la signature du ministre de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), M. Nesmy Manigat, a été rendue publique, le jeudi 23 juillet. Article Complet

Le chef de la Police haïtienne, Godson Orélus, effectue des déplacements dans diverses régions du pays afin de peaufiner le plan de sécurité élaboré pour les élections législatives du 9 Août prochain.
Durant son séjour à Jérémie (Grand Anse), le mardi 21 juillet, M. Orélus a eu une

Article Complet

Au moins 3 morts et 3 blessés dans une attaque armée mercredi soir (22 juillet) contre des activistes qui apposaient des posters d'un candidat aux prochaines législatives dans la commune de Carrefour (Port-au-Prince, ouest). Un candidat de la plateforme Vérité, Jacques Beauvil, affirme que ce sont ses photos

Article Complet

Il déplore le fait que des candidats distribuent des armes à feu à des jeunes dans plusieurs endroits du pays pour créer la panique au sein de la population, notamment le jour du vote.
Clarens Renois au cours d'une conférence de presse, a exhorté le président de la

Article Complet

Sauveur Pierre Etienne, Coordonnateur général et Candidat à la Présidence de l'Organisation du Peuple en Lutte (OPL), a dénoncé l'implication de l'Exécutif dans les violences électorales enregistrées dans plusieurs endroits du pays. Il accuse le pouvoir en place d'avoir distribué des armes un peu partout, dans le but

Article Complet

Des attaques systématiques et répétées sont enregistrées contre la vie et les biens des candidats de la plateforme Vérité, dénonce l'organisation politique, dans une note de presse, en date du 23 juillet 2015.
Protestant « énergiquement contre ces agissements malhonnêtes », la plateforme attire l'attention du Conseil électoral provisoire (Cep)

Article Complet

Ce vendredi 24 juillet, 22 observateurs de la mission d'observation électorale de l'Union Européenne (MOE UE) ont été déployés vers les 10 départements du pays, afin de procéder à l'évaluation des élections législatives, municipales, locales et présidentielles de 2015. Article Complet

Le Conseil Electoral Provisoire d'Haïti et le Conseil National Electoral du Venezuela ont signé, vendredi (24 juillet), un accord portant sur l'assistance technique aux élections haïtiennes et sur la formation du personnel du Conseil électoral haïtien. Article Complet

Le Bureau des Affaires Publiques salue le départ de sept (7) candidats sélectionnés du Programme Global Exchange de premier cycle (UGRAD), pour l'année 2015 qui s'apprêtent à quitter Haïti pour compléter un programme d'un (1) semestre dans une université aux États-Unis. Le Programme UGRAD fournit un groupe diversifié

Article Complet

Port-au-Prince, le 21 juillet 2015 – (AHP) –Le premier accord de 50 millions de dollars prévoit la mise en place de systèmes l'adduction d'eau potable dans des zones rurales affectées par le cholera tandis que le second, de 5 millions, porte sur la surveillance hydrométéorologique en Haïti. Article Complet

Le Ministère des Affaires Etrangères dément formellement les informations selon lesquelles l'Envoyé Extraordinaire et Plénipotentiaire d'Haïti en Afrique du Sud, Monsieur Stéphane d'Ennery DEJOIE aurait été expulsé de sa résidence officielle pour « loyer impayé». Article Complet

Faisant fi de son licenciement à la tête de la mission diplomatique haïtienne en République Dominicaine, Daniel Supplice, qui aura passé seulement 5 mois comme ambassadeur, continue après son licenciement, avec ses déclarations. Il met fortement en cause le PIDIH, Programme d'identification et de documentation des immigrants haïtiens,

Article Complet