La Revue De la Semaine

Recommander cet article
FaceBook  Twitter  

  • Revue de la semaine 25 Juillet 2014

    RENCONTRE ENTRE LES DEUX GROUPES OPPOSES PARMI LES SENATEURS …

    A L’ORDRE DU JOUR L’EXAMEN DE LA LOI ELECTORALE

    Une séance va être organisée à ce sujet le 31 Juillet prochain.

     

    Le Président de la Chambre se prononce sur la grève entamée Lundi par les Juges

     

    ECONOMIE

    La Ministre des Finances, Mme Marie Carmelle Jean Marie fait l’exposé du Projet Loi Finances devant la Chambe des députés.

    Dans son exposé des motifs du Projet Loi Finances, la Ministre précise que ce Projet Loi finances s’élève à : Cent Vingt Deux Mille Deux Cent Vingt cinq milliards de gourdes.

    =======================================

    Agriculture:

     Efforts en vue de l’utilisation des produits locaux pour la fabrication de la bière.

    La Brana utilise le Sorgho pour la fabrication de sa bière.

    C’est une source de travail pour la population, dit la directrice de la BRANA.

     

    De son côté Madame Pamela White, ambassadrice des Etats-Unis en Haïti d[i]Haïtidéclare: Haïti est un pays trop riche pour être pauvre



    Quelques chiffres clés sur le Projet de Loi des Finances 2014-2015

     

    Mardi, à l’initiative du Group Croissance, Marie Carmelle Jean Marie, la Ministre de l'Économie et des Finances a présenté les grandes lignes du Projet de Loi des Finances 2014-2015 déposé le 30 juin au Parlement, devant un public averti du secteur des affaires, du secteur économique et de la société Civile.

    Ce budget de 122.6 milliards de gourdes proposée par le gouvernement, est inférieur par rapport au projet de loi de finances déposé l’année dernière au Parlement, mais légèrement supérieur [+ 4 milliards de gourdes] à celui qui a été révisé et voté récemment au Parlement.

    Haïti, la prochaine grande opportunité des Caraïbes

     

    Alex Zozaya, le Chef de la Direction d’« Apple Leisure Group », le plus grand tour opérateur américain, qui était venu en Haïti en mars derniers avec un délégation d’investisseurs visiter. sous la conduite de Stéphanie Balmir Villedrouin, la Ministre du Tourisme et des Industrie Créatives (MTIC), les plages vierges de Côtes-de-Fer et la destination Île-à-Vache http://www.haitilibre.com/article-10842-haiti-tourisme-delegation-d-investisseurs-en-visite-dans-le-sud.html , deux régions qui font chacune, l’objet d’un Plan d’aménagement élaboré par le MTIC, avait déclaré a l’issue de sa visite , début avril « Haïti a un potentiel touristique incroyable », s’appuyant sur la proximité de la destination avec les États-Unis.

    Lundi, Alex Zozaya a été encore plus loin et affirmé lors d’une entrevue sur la chaîne américaine en ligne, Fox Business [3 millions de visiteurs par mois], « Haiti is the next Great Opportunity » (Haïti est la prochaine grande opportunité), révélant qu’il travaillait actuellement sur un Plan de Développement en Haïti, visant à attirer des investisseurs.

    Le Plan de développement de Port-au-Prince dévoilé (HPN)

    Le président de la Commission communale de Port-au-Prince, M. Joseph Pierre Richard Duplan, a, de concert avec le directeur général adjoint du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), M.  Marc Chavannes, a lancé, mercredi, au Champ de Mars, le Plan communal de développement (PCD) de Port-au-Prince.

    C’est dans une salle parée pour accueillir plus de 250 invités, que les discours officiels de la cérémonie de lancement avaient finalement débuté vers 11 heurs du matin, après environ 1 heure de retard, en présence d’une poignée de personnes, composée des membres de la société civile, des représentants de la communauté universitaire, du secteur privé et des fonctionnaires d’État.

Ce plan définit les objectifs et le cadre des actions prioritaires envisagées par la Commission communale.



    Par ce plan élaboré conjointement, avec plusieurs entités étatiques, dont les ministères de la Planification et de l’Intérieur,  M.  Joseph Pierre Richard Duplan explique que Port-au-Prince, dont les problèmes se sont aggravés après le tremblement de terre, de retrouver son image d’antan.

Il s’agit, ajoute-t-il, de rendre plus efficaces, les actions de développement au niveau de la Capitale. Ce plan de développement, souligne le président de la Commission communale, vise la redynamisation des activités socio-économiques, la réhabilitation du patrimoine urbain, la valorisation des principaux sites touristiques, le renforcement institutionnel et la salubrité publique.

Pour sa part, le directeur général adjoint du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, M. Marc Chavannes, a indiqué que la cérémonie de lancement revêt d’une importance capitale pour le ministère de l’Intérieur, dans la mesure où elle renvoie aux conséquences du séisme de janvier 2010 qui a dévasté Port-au-Prince et ses environs.


    Haïti dispose de gisements d'or et de cuivre indiquent des experts

    Les experts de l'entreprise publique sud africaine, Council of Géoscience ont au cours des 6 derniers mois évalué le potentiel minier d'Haïti. La première carte des occurrences et gisements métalliques en Haïti a été soumise récemment aux autorités haïtiennes qui devront adopter de nouvelles dispositions pour moderniser le secteur minier.

    Selon les experts sud africains Haïti dispose d'importants gisements d'or, de cuivre et de manganèse ainsi que d'autres minerais associés dont le nickel, l'argent, la bauxite et le platine.

    Le géologue Booz Walemba indique que dans l'élan de l'exploration Haïti devrait commencer à produire de l'or et du cuivre et d'autres minerais au cours des prochaines années. Les minerais d'or, de cuivre et de manganèse sont les plus importants, insiste t-il.

    Les gisements les plus importants sont répertoriés dans plusieurs départements. Le Nord Est renferme de l'or et de l'argent, certaines régions du Centre renferment du cuivre, de l'or et du zinc et dans le sud essentiellement le nickel et la bauxite.

    Il révèle que son entreprise a découvert des signatures spectrale qui sont propices à la minéralisation dans d'autres régions du pays. Ces gisements ne sont pas visibles mais sont enfouis en profondeur, a-t-il laissé entendre.

    Afin de réaliser la carte des occurrences et gisements métalliques les experts sud-africains ont effectué des déplacements dans les différentes régions du pays en mars et avril 2014. L'entreprise sud-africaine a également préparé une base de donnés sur les gisements métalliques.

    Quelques chiffres clés sur le Projet de Loi des Finances 2014-2015

    Mardi, à l’initiative du Group Croissance, Marie Carmelle Jean Marie, la Ministre de l'Économie et des Finances a présenté les grandes lignes du Projet de Loi des Finances 2014-2015 déposé le 30 juin au Parlement, devant un public averti du secteur des affaires, du secteur économique et de la société Civile.

    Ce budget de 122.6 milliards de gourdes proposée par le gouvernement, est inférieur par rapport au projet de loi de finances déposé l’année dernière au Parlement, mais légèrement supérieur [+ 4 milliards de gourdes] à celui qui a été révisé et voté récemment au Parlement.

    Haïti, la prochaine grande opportunité des Caraïbes

    Alex Zozaya, le Chef de la Direction d’« Apple Leisure Group », le plus grand tour opérateur américain, qui était venu en Haïti en mars derniers avec un délégation d’investisseurs visiter. sous la conduite de Stéphanie Balmir Villedrouin, la Ministre du Tourisme et des Industrie Créatives (MTIC), les plages vierges de Côtes-de-Fer et la destination Île-à-Vache http://www.haitilibre.com/article-10842-haiti-tourisme-delegation-d-investisseurs-en-visite-dans-le-sud.html , deux régions qui font chacune, l’objet d’un Plan d’aménagement élaboré par le MTIC, avait déclaré a l’issue de sa visite , début avril « Haïti a un potentiel touristique incroyable », s’appuyant sur la proximité de la destination avec les États-Unis.

    Lundi, Alex Zozaya a été encore plus loin et affirmé lors d’une entrevue sur la chaîne américaine en ligne, Fox Business [3 millions de visiteurs par mois], « Haiti is the next Great Opportunity » (Haïti est la prochaine grande opportunité), révélant qu’il travaillait actuellement sur un Plan de Développement en Haïti, visant à attirer des investisseurs.

    Le Plan de développement de Port-au-Prince dévoilé (HPN)

    Le président de la Commission communale de Port-au-Prince, M. Joseph Pierre Richard Duplan, a, de concert avec le directeur général adjoint du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), M.  Marc Chavannes, a lancé, mercredi, au Champ de Mars, le Plan communal de développement (PCD) de Port-au-Prince.

    C’est dans une salle parée pour accueillir plus de 250 invités, que les discours officiels de la cérémonie de lancement avaient finalement débuté vers 11 heurs du matin, après environ 1 heure de retard, en présence d’une poignée de personnes, composée des membres de la société civile, des représentants de la communauté universitaire, du secteur privé et des fonctionnaires d’État.

Ce plan définit les objectifs et le cadre des actions prioritaires envisagées par la Commission communale.



    Par ce plan élaboré conjointement, avec plusieurs entités étatiques, dont les ministères de la Planification et de l’Intérieur,  M.  Joseph Pierre Richard Duplan explique que Port-au-Prince, dont les problèmes se sont aggravés après le tremblement de terre, de retrouver son image d’antan.

Il s’agit, ajoute-t-il, de rendre plus efficaces, les actions de développement au niveau de la Capitale. Ce plan de développement, souligne le président de la Commission communale, vise la redynamisation des activités socio-économiques, la réhabilitation du patrimoine urbain, la valorisation des principaux sites touristiques, le renforcement institutionnel et la salubrité publique.

Pour sa part, le directeur général adjoint du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, M. Marc Chavannes, a indiqué que la cérémonie de lancement revêt d’une importance capitale pour le ministère de l’Intérieur, dans la mesure où elle renvoie aux conséquences du séisme de janvier 2010 qui a dévasté Port-au-Prince et ses environs.


    Haïti dispose de gisements d'or et de cuivre indiquent des experts

    Les experts de l'entreprise publique sud africaine, Council of Géoscience ont au cours des 6 derniers mois évalué le potentiel minier d'Haïti. La première carte des occurrences et gisements métalliques en Haïti a été soumise récemment aux autorités haïtiennes qui devront adopter de nouvelles dispositions pour moderniser le secteur minier.

    Selon les experts sud africains Haïti dispose d'importants gisements d'or, de cuivre et de manganèse ainsi que d'autres minerais associés dont le nickel, l'argent, la bauxite et le platine.

    Le géologue Booz Walemba indique que dans l'élan de l'exploration Haïti devrait commencer à produire de l'or et du cuivre et d'autres minerais au cours des prochaines années. Les minerais d'or, de cuivre et de manganèse sont les plus importants, insiste t-il.

    Les gisements les plus importants sont répertoriés dans plusieurs départements. Le Nord Est renferme de l'or et de l'argent, certaines régions du Centre renferment du cuivre, de l'or et du zinc et dans le sud essentiellement le nickel et la bauxite.

    Il révèle que son entreprise a découvert des signatures spectrale qui sont propices à la minéralisation dans d'autres régions du pays. Ces gisements ne sont pas visibles mais sont enfouis en profondeur, a-t-il laissé entendre.

    Afin de réaliser la carte des occurrences et gisements métalliques les experts sud-africains ont effectué des déplacements dans les différentes régions du pays en mars et avril 2014. L'entreprise sud-africaine a également préparé une base de donnés sur les gisements métalliques.