La Revue De la Semaine

Recommander cet article
FaceBook  Twitter  

  • Revue de la Semaine 8 Août 2014

    La 6 sixième réunion interaméricaine des ministres et hauts fonctionnaire chargés de la culture aura lieu en Haïti les 12 et 13 Août Prochain.

    L'annonce a été faite par les ministres de la culture et des affaires étrangères.

    Selon ces deux ministres, plus d'une vingtaine de pays devront prendre part à cette rencontre de haut niveau, de l'Organisation des Etats Américains (OEA).

    « Au cours de cette 6e réunion, les ministres et les hauts fonctionnaires chargés de la Culture de l'OEA vont engager des discussions sur des collaborations tangibles qui permettront d'avancer sur plusieurs projets culturels valables pour le pays, » a déclaré la ministre de la Culture, Mme Monique Rocourt.

    Elle précise qu' à l'issue de la réunion, les Ministres et Hauts Fonctionnaires responsables de la Culture de l'OEA vont adopter une déclaration conjointe baptisée « Déclaration de Port-au-Prince ».

    Notons que cette réunion se déroulera autour du thème « l'Interdépendance culturelle face à la Globalisation »

     

     

    Et si on continuait avec la pêche maintenant ?

     

    Cette semaine a eu lieu une conférence de presse conjointe :

    Secrétaire d’Etat à la production animale ( Michel Chancy) et responsable de la coopération espagnole en Ha¨ˆti ( Carmen Rodriguez).

    Il s’agissait de présenter le bilan de cette coopération pendant les 7 années écoulées dans le département du Sud Est.

    12 dispositifs de concentration de poissons ont été installés, 88 bateaux remis et 5 centres de pêches construits dans le cadre de ce programme qui couvre 8 communes de ce département. Environ 300 familles ont bénéficié de ce programme qui a été finance à hauteur de 3 millions 215 mille euros par la coopération espagnole.

    -----------------------------------------

    Parlement

    Le Député Arnel Belizaire continue sa grève de la faim ( cela fait 3 semaines maintenant) mais changement: il veut monter à la tribune de la Chambre basse, pour empêcher la tenue de séances.

    Va-t-on le laisser faire?

    Ça c’Est une autre chose.

    Toujours le Parlement:

    Des sénateurs ont rencontré ce Lundi 3 membres du Conseil Electoral Provisoire : Objectif de la rencontre: La nécessité d’amender la Loi Electorale de 2013.

    Etaient présents: le président du CEP: Max Mathurin, ainsi que les conseillers électoraux Néhémie Joseph et Léopold Berlanger. Donc il s’agissait de discuter avec les membres du CEP sur les éventuels amendements apportés à la loi électorale déjà votes par les députés et qui et en souffrance au niveau du Grand Corps.

    Le Nouvelliste rappelle qu’iI s’agit des 29 amendements suggérés par le Sénat dans le projet d’amendement de la loi électorale.  Ces amendements précise le quotidien concernant surtout les centres de vote, le centre de tabulation, les conditions de sécurité des élections, le mandate de l’actuel CEP, le nombre de postes à pourvoir, la crédibilité du processus, l’implication d’autres autorités comme les juges de paix et la police dans le processus et tout ce qui garantit que tous les candidats aient les memes droits et les même privilèges dans le processus.

    Du côté du Sénat, il y avait 6 sénateurs: Jean William Jeanty, Jocelerme Privers, Mélius Hyppolite, Lucas Sainvil,Steven Benoit, Francisco de la Cruz et Jean William Jeanty . A l’exception de ce dernier, les 5 autres sénateurs du G6 ont boudé la séance.

    Pendant ce temps le PM se trouve en Colombie depuis mercredi pour une visite officielle. Il faut rappeler que l’investiture du nouveau président colombien: Juan Manuel Santos Calderon a été réélu et sera installé jeudi

     

     

    TOURISME

    Le Carnival Corporation , compagnie mère de Carnival Cruise Lines a confirmé la nouvelle rendue publique en fin de la semaine dernière par le ministère du Tourisme: un investissement de 7o0 millions de dollars va être fait ans l’ˆˆle de la Tortue pour la mise en plan d’un projet d’infrastructure de croisière, à l’instar du projet de la Royal Caribbean à Labadie.

    Ce nouveau projet pour La Tortue prévoit la construction de deux ports de croisière, d’une station balnéaire ( kiosques d’artisans, restaurants, espace de divertissement). Le Carnival corporation qui réalisera le projet domine le marché mondial de la  croisière.  L’île de la Tortue, dit Davoid Candib de Carnival corporation offre une nouvelle et passionnante destination pour les navires voyageant dans les Caraïbes.

     

    Haïti en Marche dernière édition parle aussi de nouveaux projets de reconstruction et de développement.

    Et l’hebdomadaire énumère l’aéroport du Cap Haïtien qui va être desservi à partir du 2 octobre prochain par un vol direct et quotidien aller-retour sur Miami par American Airlines. Puis l’ouverture des travaux d’agrandissement et de rénovation du port du Cap Haïtien , mais c’est surtout le vote par les deux chambres du Congrès américain d’une nouvelle législation ( Assessing Progress in Haiti) pour  un meilleur contrôle des fonds publics consacrés à la reconstruction post-séisme et au développement durable en Haïti.

    Mais à qui vont être confiés ces différents travaux ?

    Et Haïti en Marche ne manqué pas de souligner que ce sont des firmes américaines qui ont principalement bénéficié des contrats concédés par l’USAID pour enlever les décombres du séisme. Autrement dit l’économie locale n’en a pas beaucoup bénéficié.

    Aujourd’hui la situation au niveau du pouvoir d’achat en Haïti est totalement désespérée.

    Le gouvernement en place continu de concéder Presque tous les contrats de reconstruction des infrastructures à des firmes étrangères, principalement de la République dominicaine voisine qui semble avoir des rapports très spéciaux avec nos dirigeants. Faisant cas du chômage local ces entreprises souvent débarquent même avec leurs propres ouvriers, souvent même déguisés sous l’aspect d’immigrants haïtiens naturalisés.

    Et Haïti en Marche de conclure: Nous souhaiterions que les dirigeants américains le prennent en compte dans les nouveaux millions qui sont en voie d’être décaissés pour la reconstruction post-séisme et le développement durable en Haïti.

     

     

    SOUVENIR

    Le mois d’août ramène l’anniversaire du massacre de Jérémie.

    Les Vêpres Jérémiennes de 1964.

    Alter Presse consacre une dépêche à cette commémoration qui débute avec une conférence de presse de Ralph Allen, le mercredi 6 août.

    Des textes seront rendus publics à l’occasion des 50 ans (août 1964 - août 2014) du massacre de Jérémie (Sud-Ouest d’Haïti), en mémoire aux 13 membres du groupe « Jeune Haïti » et des Vêpres jérémiennes de 1964, indique à AlterPresse l’artiste Ralph Allen.

    « Les gens ne savent pas pourquoi ces messieurs sont venus. Nous allons, à partir des documents, retracer leur parcours », informe Allen expliquant combien les membres du groupe « Jeune Haïti » avaient une vision nouvelle pour Haïti, un statut et un programme spécifique pour le pays.

    Le statut du groupe et sa vision pour Haïti seront partagés « Les 13 de Jeune Haïti : Qui étaient-ils ? Que voulaient-ils ? ».

    Des représailles ont été orchestrées sous le règne du dictateur François Duvalier (1957-1971) contre les familles des treize membres du groupe « Jeune Haïti », .

    en août 1964.

    Plus d’une vingtaine de personnes, issues de familles des membres de Jeune Haïti, ont été massacrées dans la ville de Jérémie, parmi elles, des bébés balances du haut des balcons, des grand meres balancées dans leur dodine du haut des balcons des villas de la ville.

    Quant aux  membres de ce groupe , ils ont été traqués, tués sur place, ou emmenés et exécutés en public devant le cimetière de Port-au-Prince.

    Jusqu’au jeudi 14 août 2014, une exposition-souvenir à la bibliothèque Carl Edward Peters de Jérémie, sera consacrée à la mémoire des 50 ans du massacre de Jérémie